A partir de quel âge peut-on faire garder son bébé ?

A partir de quel âge peut-on faire garder son bébé ?

Faire garder son bébé alors qu’il est encore si petit, si fragile est souvent source d’angoisse pour les mamans. Le moment de la séparation avec son bébé est redouté, mais souvent inévitable puisque le congé maternité prend fin et que maman doit reprendre son activité. A partir de quand peut-on faire garder son bébé ? Quel est l’âge le plus adapté ? Et comment faire pour que cette séparation se passe au mieux ? 

Age minimum pour confier son bébé, que dit la loi ?

En France, le congé maternité est d’une durée légale de 16 semaines. Il est composé par :

  • Le congé prénatal (6 semaines avant le terme de la grossesse)
  • Le congé postnatal (10 semaines après l’accouchement)

Il est donc courant que les bébés commencent à être gardés à partir de 10 semaines, soit, à l’âge de 2 mois et demi.

Cependant, l’âge de début de prise en charge de votre enfant dépendra du mode de garde que vous aurez choisi. En effet, si vous faites appel à une crèche, sachez qu’elles acceptent des enfants de 2 mois à 3 ans. En revanche, si vous avez recours à une assistante maternelle ou à une garde à domicile, il n’y a pas d’âge minimum légal. Certaines acceptent de garder les enfants dès la naissance alors que d’autres préfèreront attendre qu’ils aient quelques mois.

Dans tous les cas, l’agrément [1] est obligatoire pour toute personne ou structure amenée à garder un enfant de moins de 3 ans. Cet agrément attribué par le Conseil Général garantit aux bénéficiaires que la qualité d’accueil, le contenu, le suivi et l’évaluation de la prestation ainsi que la qualification du personnel correspondent à un cahier des charges précis. Lorsque vous vérifierez les références de la personne que vous avez choisie, vous pourrez notamment lui demander son attestation d’agrément.

Quel est l’âge le plus adapté pour faire garder son bébé par quelqu’un d’autre ?

A chaque âge ses difficultés. Il n’y a pas de « moment idéal » pour commencer à faire garder son bébé. Un bébé qui ne parle pas encore intériorisera plus les angoisses que cela éveillera en lui et qu’il ne pourra pas exprimer, alors qu’un plus grand aura les mots pour en parler. Quel que soit, l’âge de votre bébé, il sera difficile d’éviter de vivre les émotions liées à la séparation.

L’important est que la séparation se passe bien pour vous comme pour votre petit. Pour cela il faut commencer par ne pas culpabiliser. Chaque femme fait comme elle peut et comme elle veut. Que vous ayez hâte de reprendre votre activité ou que vous ne puissiez pas faire autrement, il ne faut pas vous sentir coupable. Le principal pour que vous et votre bébé vous épanouissiez dans cette nouvelle situation est d’assumer celle-ci.

Comment faire pour que bébé et vous-même viviez au mieux la séparation ?

La première chose à faire est de tout mettre en œuvre pour trouver LA bonne personne qui gardera votre petit trésor : une personne en qui vous avez toute confiance et sur qui vous pouvez compter. Il est important que vous ayez une bonne relation avec votre nounou afin de pouvoir échanger facilement avec elle au sujet de votre bébé.

Ensuite, profitez des moments de complicité que vous vivez avec votre enfant le matin, le soir et les week-ends. Prenez le temps de jouer et de partager, faites en sorte que ces moments soient qualitatifs.

Finalement, le jour de la séparation, pensez à laisser à votre enfant, s’il n’en a pas encore un, un objet transitionnel. Celui-ci agira comme un petit bout de maman, de la maison, de son univers, qu’il pourra garder avec lui tout au long de la journée et qui lui procurera un sentiment de sécurité dès qu’il en ressentira le besoin, en attendant votre retour.

[1] L’agrément remplace aujourd’hui l’ancien « agrément qualité ». Cet agrément est indispensable pour intervenir auprès de publics fragiles comme les bébés.

Partagez sur :