A quel âge bébé voit-il et entend-t-il ?

A quel âge bébé voit-il et entend-t-il ?

Le nourrisson a longtemps été considéré comme un petit de l’homme en devenir : il n’avait pas tous les sens que nous avons. Mais le temps passant et les études s’affinant, il est maintenant admis que le nouveau-né voit, la question reste plutôt que voit-il ? Comment se développe la vision de bébé ? Qu’en est-il de l’ouïe ? Bébé entend-t-il lorsqu’il est dans le ventre de sa mère ? Notre pédiatre vous explique !

La vue : un sens inachevé à la naissance

A la naissance, la vue est un sens incomplètement achevé et la vision de bébé n’est pas semblable à la vision d’un adulte. Plusieurs années sont nécessaires à l’acquisition de la vue d’adulte. C’est un sens qui ne peut pas se développer pendant la période prénatale.

Observez votre bébé pendant ses périodes d’éveil, son regard se portera sur certains objets. Objets brillants, colorés, mobiles attireront plus ou moins son attention. De là à savoir si certaines couleurs, certaines formes, l’attirent plus, cela est matière à discussion. Les études scientifiques mettent en exergue certains traits : les couleurs vives, le déplacement lent, le contraste (opposition zones claires et foncées), formes régulières sont autant d’éléments qui attirent le regard. Plus des bandes noires et blanches seront importantes en épaisseur dans un cercle, plus le bébé fixera ce cercle.

Le fait le plus intéressant est la reconnaissance du visage de la mère. C’est assez tôt, dans les toutes premières semaines que le bébé reconnaît le visage de sa mère. Même masqué en partie, le bébé reconnaît sa mère ; il semble qu’il se serve pour cela de la reconnaissance du pourtour de la tête et des cheveux. C’est à partir de six à huit semaines, qu’il reconnaitra sa mère, même avec des contours masqués. Il va de soi que toutes ces expériences sur la vision de bébé ont été faites avec des précautions, notamment sans stimulation auditive, olfactive ou tactile. Une étude récente a notamment permis de mettre en évidence le fait que, si la mère ne parle pas à son bébé pendant les premiers jours, il ne la reconnaitra pas.

L’ouïe : un sens acquis au cours de la vie prénatale

Bien sûr, des études ont été faites sur la reconnaissance vocale et l’audition de bébé.

En fait, nous savons que le fœtus et le nouveau né sont sensibles à leur environnement sonore. Voix, musique, bruits de la cuisine, bruit de moteurs… tous les bruits sont entendus et même mémorisés pour certains d’entre eux qui se répètent. Très rapidement donc, l’audition de bébé lui permet de reconnaître le son de la voix de sa mère qui le rassurera à sa naissance. La voix paternelle est aussi mémorisée et apaisante. D’autres bruits pourront aussi le rassurer, comme une mélodie qu’il aura entendue pendant sa vie de fœtus, ou une histoire répétée dans sa vie prénatale. Bien sûr, ces observations valent pour la langue employée par la mère, mais rassurez vous, le nouveau né s’adapte parfaitement et rapidement à une autre langue après sa naissance : on dit que son cerveau est flexible.

Contrairement aux idées reçues, le bébé entend bien avant sa naissance et voit assez pour reconnaître ses parents dans les premiers jours de sa vie.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Peut-on exposer un bébé aux bruits d’une fête ?

Partagez sur :