Accidents domestiques : comment protéger mon enfant ?

Accidents domestiques : comment protéger mon enfant ?

Mieux vaut prévenir que guérir !

Fameuse phrase, peut-être galvaudée, mais rappelons-nous que les accidents domestiques sont la première cause de mortalité chez les jeunes enfants. Ainsi, les services d’urgences hospitalières reçoivent chaque année 740 000 victimes d’accidents domestiques (source : accidents-domestiques.com).

Face à ce constat alarmant, l’heure est à la prévention : information, pédagogie et bon sens permettent de faire de votre maison un lieu sur où vos enfants peuvent circuler en toute sécurité !

Retrouvez ici les principaux risques de la maison, un jeu pédagogique en ligne pour vos enfants ainsi qu’une vidéo ludique montrant ce que c’est qu’être dans la peau d’un enfant de 2 ans ! 

Faites connaître les dangers à vos enfants et surtout apprenez-leur à les éviter. Dans tous les cas, ne laissez jamais les enfants sans surveillance.

C’est à l’intérieur de la maison qu’a lieu la plupart des accidents chez les enfants de moins de 6 ans. Ce sont la chambre, la cuisine et la salle de bains qui comptabilisent le plus d’accidents pour les moins d’1 an. Pour les enfants de 1 à 4 ans, c’est la cuisine et la salle de séjour.

Attention aux objets qui nous semblent anodins, parce que nous les utilisons quotidiennement et en avons intégré les risques, ils peuvent constituer un danger bien réel pour nos petits explorateurs !

Parmi les principaux risques domestiques

  • Les risques de brûlures : manches de casseroles, cuisinière, fer à repasser branché, eau trop chaude, radiateur, produits dangereux…
  • Les risques d’électrocution : prises non sécurisées (les prises conformes comportent des éclipses), multiprises et rallonges visibles et accessibles, objets électriques branchés dans la salle de bains comme le sèche-cheveux (un enfant peut le plonger dans l’eau), fils usés ou dénudés…
  • Les risques de chutes : sol glissant ou mouillé, escalier, rampes, accès à des endroits dangereux, tapis, chute de la table à langer ou du lit des parents, fenêtres ouvertes ou pouvant l’être par l’enfant.
  • Les risques d’intoxication : médicaments, produits ménagers ou dangereux, plantes ou fleurs toxiques, produits de bricolage (peinture, colle…) parfums, alcools, cosmétiques…
  • Les risques d’incendie : allumettes et briquets, aérosols, mauvaises installations électriques…
  • Les risques de noyade : bain, piscine, bassin, mare (un jeune enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau).
  • Les risques liés au bricolage : échelles, escabeaux instables, outils électriques, lourds ou tranchants, produits dangereux ou toxiques (vapeurs comprises), petites pièces (risque d’ingestion), colles…

Accidents domestiques : comment protéger mon enfant ?

Apprenez à vos enfants à reconnaître et à éviter les dangers de la vie courante dès leur plus jeune âge

Notre coup de cœur : un jeu très pédagogique contre les accidents domestiques.

Proposez-leur d’aider « Petit Paul » à se protéger en identifiant les dangers de chaque pièce de la maison dans ce jeu mis en ligne par le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

Prévenir les accidents domestiques avec un jeu pour enfant

Mettez-vous dans la peau d’un enfant de 2 ans !

L’Institut de prévention des accidents domestiques (l’IPAD) a créé la Maison géante que nous avons découverte au Salon des Services à la Personne 2011. Il s’agit d’un décor itinérant permettant aux adultes qui s’occupent d’enfants de comprendre leurs maladresses et de prévenir les dangers en connaissance de cause. Pour cela, la taille des objets est multipliée par 2 et leur poids par 6.

Cette vidéo d’adultes visitant la Maison géante à Bonneville (Haute-Savoie) montre bien les multiples difficultés face auxquelles ils se retrouvent dans cet univers gulliverien !

Pour en savoir plus sur la prévention des accidents domestiques, rendez-vous sur le site de l’IPAD.

Partagez sur :