Améliorer la relation grands-parents / petits-enfants

relation grand-mère petite-fille

Vous vous souvenez encore des après-midi passés avec vos grands-parents ? Ils vous inspiraient, vous écoutaient et ils représentaient un repère pendant votre enfance ?

Vous voulez que vos enfants soient aussi proches de papy et mamie que vous l’étiez ? Voici 4 astuces pour améliorer la relation grands-parents et petits-enfants !

1 : Évitez de vous immiscer dans la relation grands-parents et petits-enfants

Devenir parents, c’est aussi avoir envie de contrôler tous les aspects de la vie de notre enfant. Malheureusement, même si nos intentions sont bonnes, le résultat n’est pas toujours au rendez-vous.

Alors, bien que ça puisse vous sembler compliqué, laissez les grands-parents agir selon leurs envies. C’est en invitant vos enfants et vos parents, ou beaux-parents, à construire leur propre relation que vous leur rendez service.

Vous êtes inquiet, car votre famille a une vision de l’éducation trop éloignée de la vôtre ? Pas de panique. Ce sont toutes ces différences qui permettront à votre enfant de grandir, d’ouvrir son esprit et d’apprendre la tolérance. Il pourra aussi découvrir d’autres principes éducatifs concernant le respect, la politesse, etc.

2 : Multipliez les visites pour faciliter la transmission des histoires familiales

C’est bien connu, les enfants sont curieux. C’est pour ça qu’ils adorent entendre toutes les histoires que leurs aïeux ont à leur raconter.

Quel enfant n’aime pas connaître les petites bêtises que ses parents ont faites à son âge ? C’est aussi l’occasion pour lui d’en savoir davantage sur les origines de sa lignée ou sur son arbre généalogique.

Quel est donc votre rôle en tant que parent ? Proposer des visites et des activités intergénérationnelles aussi souvent que possible.

3 : Oubliez vos rancœurs

Vos relations personnelles avec les grands-parents maternels ou paternels de vos enfants ne sont pas bonnes ? Vous ne voulez pas passer du temps avec eux ? Rien ne vous y oblige.
Vous pouvez très bien déposer leurs petits-fils et leurs petites-filles pour l’après-midi, après l’école ou pour les vacances et revenir les chercher ensuite. En leur confiant vos enfants, vous en profitez aussi pour vous offrir plus de temps libre.

Les tout-petits ont aussi besoin d’être entourés et soutenus par toute la famille. Leurs grands-parents leur apparaissent souvent comme une oreille attentive. Même s’ils n’ont plus un rôle éducatif, ils sont parfois plus objectifs en cas de conflit familial.

Vos rancœurs et cette mésentente ne sont pas dans l’intérêt des enfants. Pensez à prendre sur vous et à faire le premier pas.

4 : Favorisez le partage des connaissances

Pour rapprocher petits-enfants et grands-parents, les activités sont idéales. En plus de se voir et de partager du bon temps tous ensemble, vous pouvez apprendre les uns des autres.

Comment ? En organisant des ateliers cuisine, bricolage ou jardinage. Une grand-mère pourra par exemple partager une recette de famille avec son petit-fils, et celui-ci pourra lui montrer comment utiliser le téléphone ou envoyer un e-mail en retour. Vous renforcez ainsi les liens affectifs tout en créant de beaux souvenirs.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Grands-parents : quel rôle dans la vie des enfants ?

•  Une éducation sans punition, est-ce possible ?

Partagez sur :