Conseils pratiques pour conserver son lait maternel

allaitemnet-LVFE

Vous aviez décidé d’allaiter votre enfant avant même son arrivée.

Maintenant, c’est peut-être un de vos moments préférés; seulement, la vie reprend vite son cours et il est parfois plus simple de tirer son lait.
Cela permet aussi au papa de se délecter de ces instants de complicité.

Mais une question se pose alors : comment conserver son lait maternel ?

Découvrez la réponse sans attendre !

Trouvez la bonne température pour garder le lait à l’air ambiant

Vous venez de tirer votre lait, mais vous ne voulez pas le donner tout de suite à votre enfant ? Ça ne fait rien, le lait maternel peut se préserver à l’air ambiant pendant 4 à 6 heures. Veillez, toutefois, à ce que la température se situe entre 19 °C et 22 °C.

Le lait peut également se conserver pendant 24 heures, mais seulement si la pièce n’excède pas 15 °C, ce qui arrive le plus souvent en hiver.

Utilisez des sacs de conservation spécialisés pour le placer au réfrigérateur

Vous préférez conserver votre lait au frais ? C’est une solution tout à fait envisageable, mais seulement pour une courte période. Pour cela, pensez à utiliser des sacs de conservation prévus à cet effet.

Avant de ranger le lait, prenez soin de vérifier la température du réfrigérateur. Celle-ci doit se situer entre 0 et 4 °C. Pensez également à déposer votre sac sur une étagère plutôt que dans la porte, car celle-ci s’ouvre bien trop souvent et laisse entrer la chaleur.

Faites attention, vous ne pouvez placer votre lait au frais qu’après 2 heures conservé à l’air libre, pas une de plus ! Celui-ci se garde ensuite jusqu’à 8 jours.

Préférez le congélateur pour les mamans actives

Ça y est, c’est le moment de reprendre le travail ? Vous souhaitez tout de même continuer à tirer votre lait ? La solution reste alors le congélateur pour vous préparer un stock à l’avance.

Sachez que le lait maternel se préserve au maximum 6 mois selon le type de congélateurs que vous possédez. Ainsi, pour bien vous organiser, n’oubliez pas d’étiqueter vos réserves pour utiliser les plus anciennes en premier.

Quel que soit le récipient que vous préférez, remplissez-le seulement aux 2/3 pour éviter l’explosion. Si vous le pouvez, équipez-vous de bacs à glaçons pour conserver le lait en petites quantités et limiter au mieux le gaspillage.

Évitez de mélanger du lait froid et du lait chaud

Enfin, pour conserver correctement votre lait, il est crucial de réduire la prolifération des bactéries. C’est pourquoi, veillez toujours à ne pas mélanger le lait froid avec celui que vous venez de tirer, qui est encore chaud.

Si vous n’avez pas suffisamment de lait, vous devez toujours les ramener à la même température avant de les associer. Pour cela, vous pouvez refroidir le lait tiré au réfrigérateur pendant quelques minutes.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  5 conseils pratiques pour vivre votre allaitement sereinement

•  Allaitement : mon bébé refuse le biberon, que faire ?

Partagez sur :