Expliquer le racisme à son enfant

racisme-LVFE

Véritable fléau idéologique, le racisme se partage et s’affiche de manière décomplexée, et parfois même sous couvert d’humour.
Difficile pour un enfant, de comprendre le concept et la limite à ne pas franchir. C’est à vous de lui donner les clés.

Découvrez comment parler de racisme avec votre enfant.

Saisissez l’occasion

Naturellement, un enfant de 6 ou 7 ans n’est pas raciste. Le racisme en soi est un concept d’adulte. Il peut répéter des propos entendus, dans la rue, à l’école ou à la télévision, et se les approprier sans avoir la moindre conscience de la portée de ces mots.
Gardez également en tête qu’un enfant préfère naturellement ceux qui lui ressemblent, pour se rassurer, et non par discrimination.

Si votre enfant pose directement la question « c’est quoi le racisme », profitez-en pour lui expliquer les différences d’apparence et de culture entre les individus et le fait que certains s’en saisissent pour exprimer leur violence. Vous pouvez instaurer un climat de dialogue et d’échange autour du concept en insistant bien sur le fait que les propos racistes sont interdis et punis par la loi.

S’il répète des propos malheureux, commencez par lui demander d’où il les tient, et entamez également un dialogue pour amener votre enfant à prendre conscience de ces propos mais aussi de leur portée extrêmement violente.

Restez à l’écoute

Il se peut que votre enfant se sente exclu en classe, ou se sente discriminé sans arriver à mettre de mots sur ce concept, et cherche ainsi à gagner l’amitié ou le respect des personnes qui l’excluent.
Parlez avec votre enfant, et, selon, incitez ses professeurs à aborder la question.

L’école étant le lieu de l’apprentissage des règles sociales et du savoir vivre, il appartient également aux instituteurs et maîtresses d’apporter des éléments historiques et des explications sur le racisme.

 

 Découvrez également :

• Comment gérer la période des gros mots?

Homosexualité, comment aborder le sujet? 

Partagez sur :