Focus sur les différents modes de garde !

Focus sur les différents modes de garde d'enfants !!

Toujours pas de solution de garde à la fin du mois d’août ? Pas de panique…

Les crèches près de chez vous sont overbookées ? La nounou a déménagé ? Quelles qu’en soient les raisons, si vous n’avez pas de mode de garde pour votre bout de chou à l’approche de la rentrée, cet article est pour vous ! En effet, avec les assistantes maternelles, les nounous à domicile, d’autres solutions existent pour faire garder vos enfants avec chacune ses avantages et il n’est pas trop tard pour les découvrir.

Les assistantes maternelles

L’assistante maternelle dispose d’un agrément du Conseil Général qui l’autorise à accueillir des enfants à son domicile dans la limite de 4 enfants gardés simultanément.

Les + :

  • L’agrément attribué à l’assistante maternelle par le Conseil Général de votre région garantit des conditions d’accueil satisfaisantes concernant la sécurité, l’éveil et le bien-être de votre enfant.
  • Vous fixez les horaires avec votre assistante maternelle, ce mode de garde peut s’adapter aux horaires de travail des parents, parfois difficiles à harmoniser avec les horaires de la crèche, par exemple.
  • Votre enfant est dans un cadre familial où le rythme peut être plus ou moins individualisé.

Les – :

  • Les sorties sont souvent peu nombreuses et participent donc peu à l’éveil de votre enfant.
  • Vous êtes l’employeur de l’assistante maternelle qui garde votre enfant : le suivi administratif du contrat vous incombe et vous devrez trouver une solution de remplacement pendant ses congés payés, congé maternité ou en cas de maladie, par exemple.

La nounou à domicile

Les + :

  • La garde intervient dans l’environnement habituel de votre enfant, ce qui peut faciliter les choses pour lui, notamment en période d’angoisse de séparation.
  • Le rythme de votre enfant est respecté et la nounou à domicile peut organiser des sorties avec votre enfant, ou encore des après-midis jeux avec des petits copains, etc.
  • Que vos besoins de garde soient tôt le matin, de nuit, ou toute la journée, vous organisez vos horaires comme cela vous arrange.
  • Plus de souci administratif (si vous passez par une structure prestataire)

Les – :

  • Le coût d’une garde d’enfants à votre domicile peut être plus élevé qu’en passant par une assistante maternelle et il dépendra de votre choix de l’employer en direct ou de passer par une structure intermédiaire.

Le coût de la garde d’enfant à domicile

Les dépenses que vous aurez à prévoir dépendront du fait que vous soyez l’employeur de la personne qui gardera votre enfant ou que vous fassiez appel à un prestataire de garde d’enfants à domicile. La garde partagée à domicile est également une solution à prendre en compte dans un objectif de réduction des dépenses.

Si vous faites appel à un prestataire :

Les + :

  • Vous n’êtes pas l’employeur et vous n’avez pas à vous soucier du recrutement, du suivi administratif du contrat et, en cas de problème quel qu’il soit, vous avez un recours. Le prestataire organise le recrutement et le remplacement de votre nounou à domicile en cas d’absence, par exemple. En somme, vous êtes client et êtes en droit d’attendre un certain niveau de qualité de service en plus de la prestation de garde d’enfants.

Les – :

  • Le coût est plus élevé car les services rendus par l’agence intermédiaire doivent être rémunérés.

Si vous êtes l’employeur de votre garde d’enfant :

Les + :

  • Le coût est moins élevé car vous payez uniquement le salaire de la personne qui garde votre enfant.

Les – :

  • En tant qu’employeur, vous êtes en charge du recrutement, de la fidélisation et du suivi du contrat de votre nounou, vous devez trouver une solution pendant ses congés payés, en cas de maladie, etc.

Si vous êtes l’employeur de votre garde d’enfant mais que vous faites appel à un mandataire :

Les + :

  • Vous n’avez pas à vous soucier du recrutement, vous êtes mis en relation directement avec un candidat correspondant à vos recherches. Selon le service souscrit, vous pouvez être accompagné tout au long du processus de recrutement et du suivi administratif.

Les – :

  • Le coût est plus élevé puisque vous devez rémunérer l’agence qui vous a mis en relation avec votre employé(e).

La garde partagée, un moyen efficace de réduire les coûts :

Que vous soyez particulier-employeur ou que vous fassiez appel à un organisme prestataire de services, vous pouvez avoir recours à la garde partagée.

Les + :

  • Vos enfants sont gardés à domicile (le votre ou celui de la seconde famille).
  • Le coût de la garde est divisé par le nombre de familles ou d’enfants.

Les – :

  • Vous devez vous mettre d’accord avec l’autre famille pour tous les points relatifs à la garde de vos enfants (congés, rémunération, activités, modalités de rémunération, règles éducatives, etc.).

Les structures d’accueil de la petite enfance

Les crèches sont les structures d’accueil les plus répandues. Adaptées aux besoins de nos petits bouts, elles les accueillent généralement dès l’âge de 2 mois et demi et jusqu’à leur 3 ans. Il existe différents types de crèches : collectives, familiales, parentales, d’entreprise mais aussi d’autres types de structures d’accueil comme les halte-garderies ou les jardins d’enfants.

Pour en savoir plus sur les différentes structures d’accueil existantes, rendez-vous sur le site de la CAF dédié à la garde d’enfant, rubrique « Les structures d’accueil ».

Les + :

  • Généralement gérées par une collectivité territoriale ou un organisme privé (associations, entreprises, caisse d’Allocations familiales, etc.), leur coût est moins élevé que les autres modes de garde.
  • Les encadrants sont obligatoirement des professionnels de la petite enfance formés et qualifiés.
  • Les structures sont équipées et adaptées aux besoins de nos enfants.

Les – :

  • Très prisées, il est souvent difficile d’y obtenir une place et les listes d’attente peuvent être longues.
  • Les horaires sont parfois très contraignants et peu adaptés aux parents occupant un emploi à temps plein.

Les aides fiscales et sociales pour la garde de vos enfants

Que vous fassiez garder votre enfant chez vous ou chez une assistante maternelle, en faisant appel à un prestataire agréé, vous pouvez bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt à hauteur de 50% des dépenses engagées. Pour en savoir plus : Réduction ou crédit d’impôt – Garde d’enfants

De plus, la CAF propose plusieurs aides financières pour  supporter le coût de la garde de votre enfant : découvrez toutes les informations sur ces aides dans notre article La PAJE, prestation d’accueil du jeune enfant.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  A partir de quel âge peut-on faire garder son bébé ?

•  La garde partagée, comment ça marche ?

  La PAJE, prestation d’accueil du jeune enfant

  Comprendre la PAJE en 10 questions

•  Code de l’action sociale, dispositions générales Assistants maternels et Assistants familiaux

 

Partagez sur :