Depuis l’été, bébé s’endort tard et ne fait plus ses nuits

Depuis l'été, bébé s'endort tard et ne fait plus ses nuits : que faire ?

Audrey a posé la question suivante :

Bonjour,
1° question
Mon bébé de 4 mois et demi ne fait plus ses nuits. En effet depuis que les chaleurs sont arrivées ma fille ne mange pratiquement plus la journée à peine 60/90ml (elle rejette le biberon impossible de continuer) alors 3h après, elle reréclame et rebelotte elle boit une toute petite quantité.  Du coup toutes les 3h la nuit, elle se réveille car elle a faim. elle boit 120 ml. J ai essayé de lui donner de l ‘eau la journée pour espacer les bibi et pour qu’elle prenne plus le bibi suivant mais ça ne change rien et elle mange donc encore moins la journée…

Cela m’angoisse… comment lui donner un rythme pour qu’elle passe à 4 bibis par jour de 180 ml et ne réclame plus la nuit. Avant les chaleurs, elle était à 5 bibis entre 120 et 150 ml et tenait la nuit de 21h à 5h.

2° question
Elle ne s’endort pas avant 22h30 dois-je m’inquiéter? Comment la faire dormir plus tôt? 

Merci d’avance

Voici la réponse de la pédiatre :

Un enfant de quatre mois et demi boit généralement quatre biberons de 180 à 210 grammes et fait sa nuit. Cela n’est pas le cas de tous les bébés et certains boivent cinq fois par jour et se couchent un peu plus tard, surtout en été, période pendant laquelle les jours sont longs (en nombre d’heures) et de plus, nos horaires sont décalés de deux heures par rapport au soleil.

Pour que votre enfant boive mieux en journée en cette période de chaleur brutale, veillez à l’installer dans une pièce la plus fraîche possible, proposez un lait à température ambiante et si besoin plus fréquemment. Vous proposerez également de l’eau s’il refuse le lait.

Vous pouvez aussi introduire, dans son alimentation, une compote de fruit vers 16h et quelques cuillères de purée de légumes à midi pour démarrer la diversification alimentaire (à la cuillère ou dans le lait).

Votre bébé de 4 mois ne s’endort pas avant 22h30

Il fait chaud, le rythme de ses repas a changé. Nous sommes en été et votre rythme de vie estival est probablement différent du rythme que vous aviez auparavant et il désire « profiter » de ses parents.

Nos horaires d’été nous décalent de deux heures par rapport à l’heure solaire : c’est en 1784 que Benjamin Franklin, physicien, écrivain et diplomate américain a l’idée d’avancer l’heure par rapport à l’heure solaire. En 1945, après l’occupation allemande, l’heure solaire est rétablie en France, puis en 1975, pour des raisons économiques, l’heure est à nouveau avancée en été.

Votre bébé s’ endort donc à 20h30 heure solaire…Son réveil est sûrement plus tardif, lui permettant d’avoir un sommeil suffisant en globalité .

Donc ne vous inquiétez pas, suivez son rythme actuel, couchez votre enfant quand vous sentez que c’est le bon moment pour lui, qu’il a sommeil. Vous verrez qu’il se recalera sans difficultés après cette période estivale et quasi caniculaire.

Respectez son rythme de sommeil et d’alimentation. L’automne venu, horaires et alimentation changeront. Profitez donc de cette période estivale sans vous inquiéter, si elle boit plus souvent, en plus petites quantités et plutôt aux heures de moindre chaleur.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également : 

•   À 3 mois bébé ne fait pas ses nuits

•  Mon bébé d’un an ne veut plus ni manger, ni prendre son bain

•  Comment arrêter en douceur de bercer bébé ?

•  Mon bébé mange-t-il trop ? Risque-t-il un surpoids ?

  Mon bébé de 11 mois ne veut plus dormir, que faire ?

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :