Qu’est-ce que la pratique des bébés nageurs ?

Qu’est-ce que la pratique des bébés nageurs ?

En tant que jeune ou future jeune maman, la pratique des bébés nageurs vous interpelle et attise votre curiosité. Vous en avez entendu parler sans pour autant savoir de quoi il est question exactement. Quels bébés pratiquent cette activité ? Où et comment ? Et surtout, pourquoi ? Autant de questions auxquelles nous avons cherché des premiers éléments de réponse. Voici tout ce que vous vouliez savoir sur les bébés nageurs, sans jamais avoir osé le demander. 

Le principe des bébés nageurs

Qu’est-ce que les bébés nageurs ? Non, ce n’est pas le nom d’une équipe championne de natation. Ce n’est pas non plus le nom d’une activité visant à apprendre à nager aux nourrissons.

Le terme « bébé nageur » désigne en fait cette pratique qui permet d’initier votre tout petit aux plaisirs de l’eau. Sans jamais le forcer ni le brusquer. L’activité se déroule dans des bassins agréés en présence de l’un ou des deux parents. Un instant privilégié de complicité durant lequel parents et enfant partagent et communiquent intensément.

Les bébés nageurs, c’est aussi une activité ludique d’éveil par l’eau, dans l’eau, et de compréhension de l’environnement. Au fil des séances, bébé se familiarise avec l’eau, se laisse porter, flotter, joue et découvre de nouveaux mouvements, de nouvelles sensations.

Les bienfaits pour bébé

L’activité du bébé nageur se pratique dès quatre mois.

Ludiques avant tout, les séances de bébés nageurs sont des moments de détente. L’environnement de l’eau favorise l’épanouissement de bébé et contribue à l’accompagner dans sa relation avec le papa et/ou la maman participant. Autonomie et confiance sont en effet au cœur de cette activité.

Bébé développe sa motricité et apprend à coordonner ses mouvements : à portée de bras et grâce à votre soutien, il va de découvertes en découvertes, pour le plus grand bonheur de tous.

Où pratiquer les bébés nageurs ?

Les bébés nageurs ne se pratiquent pas partout, ni n’importe où, ou n’importe comment. Certes, l’environnement aquatique est un milieu familier, mais non sans danger pour bébé.

Avant de vous lancer, informez-vous sur les infrastructures existantes. Sélectionnez un bassin sécurisé et adapté à ce type d’activité : seules les piscines agréées par la FAAEL (Fédérations des Activités Aquatiques d’Éveil et de Loisir) sont équipées. N’hésitez pas à vous rendre sur place pour vous faire une idée des lieux, et pourquoi pas assister à une séance de bébés nageurs.

D’autre part, il est impératif d’aborder la question avec le pédiatre qui suit votre enfant. Parlez-en avec lui. Lui seul est à même de vous donner les contre-indications éventuelles et de vous délivrer un certificat médical autorisant votre bout de chou à pratiquer cette activité de bébés nageurs.

Autant le savoir, certains pédiatres et professionnels de la petite enfance émettent des réserves face à cette activité. C’est pourquoi les conseils du pédiatre qui suit votre bébé vous seront précieux. Demandez aussi l’avis et l’expérience de votre entourage. Peut-être avez-vous quelqu’un parmi vos proches ayant déjà expérimenté cette pratique avec un ou plusieurs de ses enfants.

Découvrez notre dossier maternité

Partagez sur :