Tout savoir sur les croûtes de lait

Tout savoir sur les croûtes de lait

Votre bébé a des croûtes jaunâtres, grasses au toucher, sur le haut du visage et sur le cuir chevelu ? Vous vous demandez à quoi cela est dû ? Ces croûtes vont-elles disparaître ? Pas de panique ! Il s’agit de « croûtes de lait », fréquentes chez le nourrisson, dues à une sécrétion excessive de sébum. Notre pédiatre vous en dit plus ! 

Qu’est-ce que les croûtes de lait ?

On retrouve fréquemment sur le cuir chevelu des bébés, des plaques jaunâtres ou blanchâtres qui adhèrent au cuir chevelu ; elles sont plus ou moins épaisses et sont appelées « croûtes de lait ». Ces croûtes peuvent être également présentes au niveau des sourcils voire ailleurs sur le visage et sont parfois accompagnées de rougeurs.

Contrairement à ce que leur nom pourrait laisser présager, les croûtes de lait n’ont aucun rapport avec le lait bu par l’enfant. On leur donne simplement ce nom car elles ont l’aspect du lait oublié sur le feu.

Il s’agit en réalité d’une manifestation fréquente de la dermite séborrhéique chez le nourrisson. Cette affection est due à une hyperséborrhée, soit une importante sécrétion de sébum. Une levure, le « Malassezia Furfur », naturellement présente sur le cuir chevelu et les zones de la peau riches en glandes sébacées, est également mise en cause dans l’apparition des croûtes de lait.

Comment traiter les croûtes de lait chez le nourrisson ?

Ces croûtes ne présentent aucun caractère de gravité et on peut très bien les laisser si elles sont rares. Il est toutefois possible, pour des raisons esthétiques, d’en venir à bout en employant des soins simples.

Evitez au maximum de gratter les croûtes à sec car les cheveux ou les sourcils de votre bébé risquent de partir également. Même s’ils repousseront, ils laisseront momentanément des plaques.

Le mieux est donc de ramollir les croûtes de lait avec une crème adaptée. Il existe de nombreuses crèmes sur le marché ; votre médecin ou votre pharmacien pourra donc vous conseiller. On les laisse agir pendant plusieurs heures, voire une nuit entière. Ensuite, les lésions se décollent avec une brosse à cheveux et la crème part au shampooing. Il est souvent nécessaire de faire plusieurs applications successives.

A noter que les lésions peuvent réapparaître car la pommade ne traite pas, n’ayant qu’un très léger régulateur, la sécrétion de sébum.

Comment éviter la réapparition des croûtes de lait ?

Après la disparition des croûtes de lait, il faut penser à ne pas utiliser trop souvent un shampooing qui risque de décaper le cuir chevelu de votre bébé, dont la peau est fragile et sensible. Un à deux shampooings par semaine sont suffisants chez le nourrisson (cela n’empêche pas de mouiller quotidiennement les cheveux pendant le bain).

Quand consulter ?

Les croûtes de lait ne représentent aucun danger pour votre bébé. Vous pouvez demander à votre pharmacien une crème adaptée et ne consulter que si les lésions ne disparaissent pas. Il n’y aura a priori aucune cicatrice.

Lorsque l’ensemble du cuir chevelu est touché, on parle de casque séborrhéique, les croûtes épaisses et jaunes sont malodorantes et il est parfois nécessaire d’appliquer une crème antimycosique, conseillée par un médecin.

Dans les cas où les croûtes sont fines et ressemblent à des squames, demandez un avis médical, car il peut s’agir d’un eczéma débutant.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Tout savoir sur les angiomes ou « taches de vin »

  Mon enfant a les oreilles décollées : que faire ?

Partagez sur :