Les objectifs de la pédagogie Montessori

montessori-pedagogie

Favoriser l’environnement et la liberté pour développer les compétences de l’enfant est le principe initié par Maria Montessori dans la création de sa philosophie qui est aujourd’hui devenue une pédagogie à part entière. Il s’agirait plus précisément d’une méthode particulière visant à améliorer l’autonomie et la confiance en soi d’un enfant. Le blog La Vie Facile vous en dit plus sur cette pédagogie tendance.

La méthode en elle-même

Vivre en liberté est la première notion fondamentale de la pédagogie Montessori (voir plus sur https://decouvrir-montessori.com). Effectivement, l’école offre une souplesse aux enfants dans le choix des matières qu’ils entreprennent. Ils pourront y passer autant de temps qu’ils le souhaitent tout en gardant une liberté de mouvement en classe. Il en est de même pour ses corrections qu’il pourra effectuer lui-même, de manière à le rendre autodidacte et donc auto-discipliné. Les professionnels recommandent d’un autre côté d’agir sur son environnement et non sur la personne en elle-même. Par exemple, parler à voix basse pour l’inciter à faire autant ou lui mettre un rangement dédié à ses jouets au lieu de l’ordonner de le faire.

D’autres activités peuvent également être prises en charge par les plus jeunes de 18 mois. On parlera ici des « versés » ou du fait de transvaser des graines dans des pichets identiques. Durant le processus, les parents ne devront omettre aucun commentaire, ni critique et laisser la motricité du petit s’affiner d’une manière indépendante.

Les objectifs de la pédagogie

Cette méthode a été initiée pour accroître naturellement la curiosité et la confiance en soi d’un enfant sans passer par des évaluations ou des compétitions. Non seulement, il sera libre dans ses choix, mais il le sera aussi dans ses mouvements tout en ayant un respect continu sur la société et l’environnement dont il fait part.
Le développement de son indépendance reste également une base importante. Pour ce faire, il s’initiera à l’activité de son choix tout en gardant son rythme. De cette façon, l’enfant apprendra petit à petit à s’organiser, à avoir une autonomie et même à prendre soin de lui-même. Au fur et à mesure qu’il progressera dans les divers exercices, il développera une estime pour lui-même. La méthode inclut également des interactions sollicitant des entraides et la participation de plusieurs individus et donne donc naissance à des relations d’amitié et une aisance dans sa façon de communiquer.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Tout savoir sur la dysgraphie

• Mon enfant bégaie : que faire ?

 

 

Partagez sur :