Mon enfant se fait poser un plâtre : que faire?

platre -LVFE

Une mauvaise chute et voilà votre enfant avec une jambe ou un bras dans le plâtre.
S’il ne s’agit pas de quelque chose de grave en soi, ce n’est pas non plus une pour situation anodine et de tout repos, pour lui comme pour vous.

Voici quelques astuces pour bien vivre cette période.

Surveillez-le

Durant les premiers jours, il faut veiller à ce qu’un œdème ne se forme pas autour de la zone plâtrée. En ce sens, veillez à ce que votre enfant ait toujours le membre plâtré surélevé, et qu’il bouge souvent ses doigts ou ses orteils.
Soyez également à l’écoute des difficultés ou démangeaisons que votre enfant peut ressentir et des mouvements du plâtre dans les jours qui suivent la pose.

Rassurez-le

Un plâtre est une épreuve pour votre enfant, même s’il ne s’agit pas d’une fracture grave. Responsabilisez-le sur la manière d’appréhender l’espace et la vigilance à avoir, notamment sur les démangeaisons et les gênes ressenties.
Votre enfant a besoin d’être choyé, mais pas étouffé. Si vous avez vécu une expérience similaire, n’hésitez pas à la lui raconter.

Aménagez l’espace

Si votre enfant s’est cassé une jambe, aménagez la maison pour qu’il puisse se déplacer sans trop de difficulté avec ses béquilles.
Aménagez également sa chambre de manière à ce que l’espace soit facilement circulable et aidez-le à s’habiller le matin.

Pour la douche et les bains, procurez-vous un protège plâtre étanche afin de ne pas risquer de le mouiller.

Aidez-le à se divertir

Adieu le sport et les jeux en extérieur avec les copains pendant la durée du plâtre.
Trouvez de nouvelles occupations à lui proposer, une nouvelle manière d’organiser ses loisirs. Proposez-lui des sessions de dessins animés, des coloriages, des activités créatives qui stimuleront ses sens et sa curiosité.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Accidents domestiques: mon enfant est blessé que faire ?

 Accident domestique : comment protéger mon enfant ?

Partagez sur :