Mon bébé de 11 mois ne veut plus dormir, que faire ?

Mon bébé de 11 mois ne veut plus dormir, que faire ?

Audrey P. a posé la question suivante :

Bonjour,
Ma fille de 11 mois a énormémént de mal à dormir (nuits et siestes) ce qui fait qu’à la fin de la journée elle est exténuée et ne veut pas manger (ce qui commence à vraiment m’inquiéter). Quelles sont les solutions possibles ? 
Est ce que ma grossesse (foetus acarde syndrome transfuseur transfusé) a pu joué un rôle sur son problème ? Si oui que faire ?
Merci d’avance pour votre réponse.

Voici la réponse de la pédiatre : 

Votre fille de onze mois dort mal lors des siestes et la nuit et ce, semble-t-il, depuis longtemps. Votre grossesse a probablement été difficile et angoissante et il est normal que votre fille ait ressenti in utero vos craintes et vos angoisses. Les troubles du sommeil constituent toujours l’une des principales causes de consultation chez le pédiatre.

Les troubles du sommeil nécessitent une consultation longue et calme en présence des deux parents et de l’enfant. Cette consultation permet d’évoquer l’histoire familiale, parentale, de préciser l’environnement de l’enfant (mode de couchage, de garde, qualité du sommeil hors du milieu familial) les antécédents et le comportement de l’enfant, l’agenda du sommeil, la date d’apparition des troubles… Lors de la consultation, vous évoquerez ce passé et expliquerez à votre fille que maintenant tout va bien et que vous pouvez, elle et vous dormir tranquilles.

Néanmoins, voici quelques conseils pratiques généraux que vous pouvez appliquer :

Surtout ne supprimez pas la sieste en pensant qu’elle dormirait mieux le soir ! Elle serait alors épuisée, agitée et dormirait encore moins bien ensuite. Votre bébé a en effet l’âge de l’angoisse de séparation : elle a compris qu’elle ne fait plus partie de vous et redoute la séparation physique, craignant de ne plus vous retrouver au réveil. Elle lutte contre le sommeil.

Le soir ou à la sieste, dites-lui que vous la couchez pour qu’elle se repose, qu’ainsi reposée, elle sera en forme, que vous restez à la maison, que vous allez vous aussi vous reposer et que vous serez là à son réveil. Pas de jeux bruyants ni d’excitation avant le coucher, mais le calme serein. Établissez un rite d’endormissement : souhaitez bonne nuit aux doudous, chantez une petite chanson, faites des câlins et des bisous en parlant doucement de vos retrouvailles du matin puis quittez vite votre bébé en lui disant que vous êtes fatiguée et qu’il faut qu’elle s’endorme seule.

Si elle pleure fort et plus de quelques minutes, essayez de faire intervenir son Papa si c’est vous qui l’avez couché ou inversement, la tolérance aux pleurs est différente pour chacun…Soyez calme, patiente, mais ferme. Et si vous la reprenez dans vos bras parfois ne vous culpabilisez pas en craignant « les mauvaises habitudes ».

Un bébé de onze mois n’a besoin le soir, que d’un biberon de lait si le reste de la journée il s’alimente correctement (repas varié à midi, lait le matin et goûter avec laitages ou lait et fruit). Après ce biberon de lait (ou de soupe lactée) rapidement pris dans les bras et le câlin du soir, la nuit devrait bien se passer… Si les courbes staturo-pondérales sont satisfaisantes, soyez rassurée.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Ma fille de 13 mois ne veut plus se coucher ! Que dois-je faire ?

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : sommeil la nuit]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : réveils nocturnes]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Endormissement]

 Notre Pédiatre vous répond! [Question:Trouble du sommeil]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : sommeil la nuit]

 

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :