Un Pédiatre vous répond ! [Question : les anticorps]

Les anticorps, qu'est-ce que c'est ? Notre pédiatre vous répond !

Luc B. a posé la question suivante :

Bonjour docteur, Depuis maintenant près de 2 mois nos jumelles de 9 mois vont à la crèche tous les jours… et depuis 2 mois elles sont… malades (rhino, toux, fièvre…).
Nous allons très régulièrement (surtout au début) chez le pédiatre qui nous a indiqué qu’elles faisaient leur apprentissage des anti corps et qu’elles passaient d’un virus à un autre. Depuis quelques temps, nous avons un nouveau phénomène: un pic de fièvre, souvent le soir (légèrement au dessus de 38.5) que nous traitons avec du paracétamol et puis plus rien… jusqu’à un nouveau pic 2 ou 3 jours plus tard. Apparemment aucune dent n’est en vue (d’après le pédiatre) et ma question est la suivante: doit on se rendre chez le médecin à chaque poussée de fièvre et avez vous une idée de l’origine de ces poussées (dent? état général? Fatigue?). En vous remerciant.

Voici la réponse de la pédiatre : 

« Un anticorps est une protéine complexe utilisée par les système immunitaire pour détecter et neutraliser les agents pathogènes de manière spécifique. »

Les anticorps de la mère sont transmis au fœtus par le placenta. A la naissance, l’enfant possède donc des anticorps maternels. Le lait maternel contient également des anticorps maternels. Dans les premiers mois de vie, ces anticorps maternels disparaissent et l’enfant commence à produire ses propres anticorps au contact des antigènes rencontrés. Cela explique que de six mois à trois ans, l’enfant est sensible aux infections.

Vos filles vivent en collectivité, les enfants se transmettent facilement les infections respiratoires (rhino-pharyngites…). Les enfants qui restent dans le milieu familial, plus à l’abri des microbes, feront ces petites maladies en première année de maternelle. Vos filles sont en période de poussées dentaires, même si l’on ne voit pas encore poindre les dents. Chez certains enfants, ces poussées dentaires s’accompagnent d’une fièvre à trente-huit/ trente-neuf degrés.

Nous sommes en automne, saison des infections respiratoires et certaines viroses donnent une fièvre en V. Pensez aussi que vos jumelles peuvent avoir une carence en fer, qui les rendrait plus vulnérables aux infections.

Voilà un faisceau de bonnes raisons pour expliquer des poussées fébriles bénignes qui réagissent bien à la prise de paracétamol. La consultation chez votre pédiatre ne doit pas être systématique en cas de fièvre bien tolérée. Un simple appel téléphonique peut être suffisant pour demander son avis.

Courage pour les quelques mois à venir…bientôt le printemps…

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

 

Partagez sur :