Papa séparé de sa fille, comment gérer la situation ?

Papa séparé de sa fille, comment gérer la situation ?

Papa séparé de la maman, comment construire la relation avec son enfant que l’on voit peu ?

Stéphane a posé la question suivante :

« Séparé de ma compagne, je vois ma petite fille âgée de 3 ans tous les 15 jours, deux heures à chaque fois. J’essaie à chaque fin de rencontre de dire au revoir à ma petite fille, de lui faire un petit bisou en présence de sa mère quand elle vient la rechercher mais ma fille refuse systématiquement. Lors des deux dernières rencontres ma fille réagit extrêmement mal aux fins de visites, grosses larmes et grosse tristesse dans son regard. Pourriez-vous me conseillez quant à la bonne manière de gérer tout cela? Je dois ajouter que les visites se passent très bien, et que j’appelle ma fille au téléphone toutes les semaines afin de prendre de ses nouvelles, mais elle refuse quasi-systématiquement de me parler. En vous remerciant par avance. »

Voici la réponse de la pédiatre :

En cas de parents séparés, et si aucun accord amiable n’a pu être trouvé entre eux, c’est le juge qui tranchera sur l’organisation de la garde de l’enfant. Sa décision est prise en tenant compte de la vie des ex conjoints, et dans l’intérêt de l’enfant. La situation des parents évoluant, il arrive que ce droit de garde soit modifié à la demande de l’un ou l’autre parent. Lorsque des parents se séparent et que leur enfant est très jeune, le droit de garde du père est généralement d’un week-end tous les quinze jours. Deux heures de garde tous les quinze jours me semble très peu mais je ne connais ni les circonstances, ni la date de votre séparation.

S’agit-il d’une décision de justice ou d’un arrangement entre les parents ? Autant de questions auxquelles je ne peux répondre. Il me paraît intéressant de demander l’intervention du Juge aux affaires familiales si cela n’a pas déjà été fait.

Les moments de séparation entre votre petite fille et vous sont difficiles pour vous deux. Un enfant est  toujours désemparé par le choix qu’il croit avoir à faire entre ses deux parents séparés: difficultés à quitter l’un, plaisir à retrouver l’autre. Le conflit de loyauté vis à vis des parents est lourd à supporter pour un enfant.

Embrassez votre fille en lui disant au revoir, sans vous formaliser si elle ne vous rend pas ce bisou devant sa mère. Continuez à prendre de ses nouvelles régulièrement et surtout n’insistez pas si elle refuse de venir vous parler. Elle est bien jeune, elle peut être au milieu de ses jeux, de ses rêveries, elle est avec sa mère et soucieuse de lui faire plaisir, elle peut être en colère contre vous, responsable à ses yeux de cette distance qui vous sépare. Dites-lui que vous prenez souvent de ses nouvelles et sans lui reprocher cette feinte indifférence à votre égard.

Essayez d’être gai, affectueux, à l’écoute sans faire d’interrogatoire, positif lorsqu’elle est auprès de vous. Dites-lui que vous l’aimez et qu’elle n’est pas responsable de votre séparation, qu’elle n’a pas de choix à faire entre ses deux parents, que vous serez toujours son Papa et que vous prendrez toujours soin d’elle même si vous la voyez peu. Et surtout ne portez jamais de jugement négatif sur sa mère, votre ex compagne.

Votre couple n’est plus mais le « couple parental » subsiste. Vous devez tenter de régler vos conflits sans prendre votre fille à témoin ou en otage. Travaillez à apaiser vos relations avec sa mère, soyez patient. Évoquez avec elle les points qui vous préoccupent à son sujet. Si besoin proposez à votre ex compagne l’aide d’un médiateur familial. Il pourra vous recevoir tous les deux, vous aidera à rétablir un climat de confiance entre vous au sujet de la garde de l’enfant et vous trouverez ensemble les meilleures conditions de garde pour elle.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

 Le sujet vous intéresse ? Découvrez également : 

  Séparée du papa, ma fille pleure sans arrêt en ma présence

 Renouer le dialogue grâce à la médiation familiale !

  Divorce : comment l’annoncer à votre enfant ?

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :