Peut-on emmener un bébé en altitude ?

Peut-on emmener un bébé en altitude ?

Vous accouchez en juin et planifiez de partir en montagne cet été ? Si c’est une première naissance, il ne faut pas négliger les éléments suivants : une fin de grossesse est fatigante, un accouchement également. Souvent il y a ensuite une période de babyblues. Les tétées sont rapprochées et les journées et nuits sont en général épuisantes. Il faut prévoir des périodes de sommeil et de repos dans la journée. Il faut aussi être entourée, choyée et aidée. C’est au calme que vous vous sentirez le mieux, avec le Papa, et/ou votre famille.

Un nouveau-né doit vivre au calme, n’avoir ni trop chaud, ni trop froid.

De nombreux bébés naissent en altitude, leur organisme y est habitué d’emblée. Le problème n’est pas le fait d’être à une certaine altitude, mais plutôt les différences de pression subies par le bébé quand il change d’altitude.

Il est donc indispensable de ne pas aller trop haut, trop vite.

Quelles précautions faut-il prendre ?

Une altitude, entre 1200 et 1500 mètres est tout à fait bien supportée, sauf contre indication particulière : malformation cardiaque, anémie par exemple. Pensez à poser la question à votre pédiatre, qui examinera votre bébé.

Montez doucement et faites déglutir bébé en le faisant téter pendant l’ascension (sein, biberon ou tétine).

Sinon, agissez normalement, en veillant à bien alimenter votre bébé. Certains bébés sont plus agités en altitude et dorment moins bien.

Autre précaution, évitez tout mode de transport qui vous entraine vers les cimes rapidement : téléphérique, télésièges, etc.

Veillez enfin à bien le protéger des rayons nocifs du soleil et à le protéger du froid. Optez pour une écharpe de portage, pensez au chapeau, etc.

N’oubliez pas que les conditions météorologiques évoluent rapidement en montagne, été comme hiver, la température plus particulièrement : préparez bien vos vêtements, biberons. Même pour une petite promenade, la montagne est un milieu hostile par mauvais temps. Et surtout sortez bien chaussés, la pluie rend chaque pierre dangereuse.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Voyager en avion avec un enfant : conseils de notre Pédiatre

 Les protections solaires pour les enfants

 Voyage à Cuba avec un enfant de 3 ans, quelles précautions ?

 Que faire en voiture avec les enfants ?

 Mon enfant a la varicelle et on part en vacances ! Que faire ?

•  Le ski en famille : tout le monde en piste !

Partagez sur :