Pouce ou tétine : risques ou bénéfices ?

Pouce ou tétine : risques ou bénéfices ?

Téter dans un but non nutritionnel, comme c’est le cas lorsqu’un enfant suce son pouce ou une tétine, est un comportement normal qui se retrouve chez la plupart des nourrissons et jeunes enfants. Ce geste répond au besoin  d’un contact immédiat et sécurisant.

Certains enfants vont utiliser la tétine quand d’autres vont naturellement commencer à sucer leur pouce. Beaucoup de parents se demandent quelle attitude adopter. L’utilisation d’une tétine est-elle une meilleure solution que de laisser son enfant sucer son pouce 

Une fois de plus, la réponse n’est pas manichéenne et les spécialistes ne sont pas tous d’accord de privilégier un choix plutôt qu’un autre. Nous avons cependant réuni les arguments des deux camps afin de vous aider à appréhender la question.

La tétine, plus facile de s’en débarrasser ?

L’argument principal qu’avancent les experts en faveur de la tétine est le fait que l’on peut toujours la retirer si l’enfant commence à en être trop dépendant. A l’inverse, il est parfois plus difficile de contrer l’habitude de sucer son pouce lorsque l’enfant grandit. Cependant, lorsque l’on demande leur avis aux parents qui ont essayé de retirer définitivement la tétine de la bouche de leur enfant, on se rend rapidement compte que ce n’est pas si facile ! D’autres défendent que la tétine serait moins souvent à l’origine de problèmes liés à l’alignement des dents. Cet avis n’est cependant pas partagé par tous les spécialistes car la tétine peut, elle aussi, causer des déformations de la dentition.

Le pouce, un fort pouvoir réconfortant où que soit l’enfant

La raison principale pour laquelle les parents finissent par préférer laisser leur enfant sucer son pouce plutôt que la tétine est que le bébé n’a besoin de personne pour mettre son pouce dans sa bouche. A contrario, une tétine n’aura de cesse de tomber, d’être perdue, que ce soit pendant son sommeil, dans la poussette ou n’importe où ailleurs. Une fois qu’un bébé a découvert  son pouce et le pouvoir qu’il détient, celui-ci sera toujours là pour le réconforter et sans l’aide de personne qui plus est.

Certains avancent aussi que la tétine aurait trop tendance à être mise d’office dans la bouche de bébé, dès qu’il pleure, rendant l’habitude de la sucette chez l’enfant encore plus difficile à abandonner par la suite. D’autre part, la tétine nuisant fortement à la communication, elle peut aussi freiner l’apprentissage du langage lorsque son usage ne se limite pas au seul moment du coucher.

Finalement, quel est le meilleur choix ?

sucer-son-pouceLorsque l’on a à l’esprit les inconvénients qu’il peut y avoir pour l’enfant, à sucer son pouce ou la tétine, nous pourrions penser qu’il vaudrait mieux qu’il s’abstienne tout simplement. Mais cela doit être nuancé.

Cette activité de succion, normale chez les petits enfants, leur est bénéfique, elle leur apporte le réconfort et le sentiment de sécurité dont ils ont besoin. De plus, ce n’est pas le pouce ou la tétine en eux-mêmes qui posent des problèmes d’alignement dentaire, mais plutôt le fait de prolonger cette habitude alors que l’enfant grandit et que ses dents définitives apparaissent.

Pour finir, même s’il est intéressant de se demander s’il vaut mieux que notre enfant suce son pouce ou la tétine, au final ce choix lui appartiendra lorsqu’il viendra tout naturellement à préférer l’un ou l’autre.

Partagez sur :