Préparation à l’accouchement : quelles méthodes ?

préparation_accouchement

Pour que votre accouchement se déroule dans les meilleures conditions, il est important de le préparer en amont pour apprendre à se détendre et à respirer. Mais quelles sont les différentes meilleures techniques ? Y en a-t-il une meilleure que l’autre ? Quelle méthode de préparation à l’accouchement choisir ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous répond.

Qu’est ce que l’haptonomie ?

Cette méthode de préparation à l’accouchement est parfaite pour les femmes souhaitant particulièrement impliquer le papa dans cette démarche. Pratiquée à partir du 4ème ou 5ème mois, l’haptonomie consiste à établir un lien physique entre les parents et le bébé. L’objectif pour la mère et le père est d’apprendre à caresser le ventre de manière très douce et légère afin que le bébé ressente une sensation apaisante. Si cela apaise le bébé, l’haptonomie est une méthode parfaite pour se préparer à l’accouchement dans la mesure où vous apprendrez également à détendre vos muscles lors des contractions.

La sophrologie pour préparer son accouchement ?

La sophrologie a pour vocation de limiter le stress au moment de l’accouchement. Les séances permettent de visualiser l’accouchement et de se détendre à la fois physiquement et mentalement. La sophrologie permet de prendre confiance en soi et de mieux maîtriser son corps mais aussi de limiter les douleurs, à l’image des les maux de dos par exemple.

L’acupuncture pour un accouchement zen ?

Cette médecine douce chinoise permet, elle aussi, d‘évacuer les tensions. La grossesse est une période stressante, cette méthode de préparation à l’accouchement se pratique durant les dernières semaines de la grossesse afin de limiter les douleurs le jour J et de préparer le corps au changement.

Le yoga ? Ou comment travailler sa respiration pour le jour de l’accouchement ?

Le yoga est une activité physique douce qui permet de conserver une activité physique durant la grossesse tout en privilégiant une activité relaxante. Naturellement, le yoga durant la grossesse doit être adapté. Cette pratique vous permet de prendre conscience de votre corps, d’assouplir votre dos et votre bassin et d’améliorer votre respiration ce qui vous servira le jour de l’accouchement.

La piscine ? Le sport idéal pour préparer son accouchement ?

Terminons cette liste non exhaustive de méthodes pour se préparer à l’accouchement avec la piscine. Là encore, durant la grossesse, la piscine permet de conserver une activité physique douce. Encadrée par une sage-femme, cette méthode s’applique dès le 4ème mois. Cette fois, vous apprendrez à vous sentir plus légère au contact de l’eau et ferez travailler les muscles qui seront sollicités durant l’accouchement. Autre atout non négligeable de cette méthode : elle permet de bien se concentrer sur sa respiration.

Nous espérons que cet article vous aura aidé à y voir plus clair sur les différentes méthodes existantes pour préparer au mieux votre accouchement. Vous l’aurez compris, il n’existe pas de méthode meilleure qu’une autre, cela dépendra de vous et de vos besoins.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Interview d’une sage-femme : préparer l’accouchement

•  Accouchement : papa doit-il être présent ?

•  Tout savoir sur le congé parental

Partagez sur :