Quel modèle de porte-bébé choisir ?

Porte-bébé

Pratique et ergonomique, le porte-bébé est l’accessoire indispensable des jeunes parents. Apportant un contact privilégié avec votre bout de chou, il est une excellente alternative à la poussette ou au landau. Cependant, il existe un nombre incalculable de marques et de modèles, ce qui rend le choix du porte-bébé plutôt compliqué… Pas de panique, dans cet article, on vous explique en quelques mots les avantages et inconvénients de chaque type de porte-bébé !

Les normes européennes garantissent un usage du porte-bébé en toute sécurité, avec notamment l’utilisation de matériaux labellisés Oeko-Tex et l’obligation pour les fabricants d’inclure une têtière sur leurs modèles destinés aux nourrissons, afin d’éviter tout risque de « coup du lapin ».

Porte-bébé ventral ou dorsal ?

Le bébé sera impérativement tourné vers vous jusqu’à 4 mois au minimum, âge à partir duquel il devrait pouvoir maintenir sa tête et son buste bien droits. Vous pourrez dès lors l’installer dos contre vous pour qu’il puisse voir son environnement.

En version dorsale, le porte-bébé est adapté aux enfants à partir de 6 mois environ, lorsque votre bambin tient assis tout seul. La plupart des modèles permettent de porter votre enfant jusqu’à 15 kg (environ 3 ans).

Les porte-bébés préformés

Le porte-bébé préformé est hyper rapide à utiliser car très simple à mettre en place. Doté de bretelles ajustables et d’une forme centrale fixe, il apporte un sentiment de sécurité, ce qui en fait un allié apprécié des parents.

Il est toutefois moins polyvalent et plutôt onéreux du fait de sa complexité de développement et des matériaux nécessaires à sa fabrication. S’il assure un bon maintien du dos sous réserve qu’il soit bien adapté au poids de l’enfant et soit bien réglé, certains adeptes du portage en écharpe reprochent à ce type de porte-bébé de contraindre l’enfant à une position peu physiologique, avec les bras et les jambes dans le vide.

Les écharpes de portage

Constituée d’une longue bande de tissu extensible, l’écharpe de portage ventrale est tout particulièrement conseillée pour le portage des nouveau-nés, jusqu’à 9 mois. Elle s’ajuste parfaitement aux formes de bébé, mais aussi aux vôtres et permet une grande liberté de mouvement. Vous aurez les mains libres tout en procurant à votre nourrisson un sentiment de sécurité contre le buste de sa maman.

Elles demandent toutefois un certain apprentissage, car il faudra s’initier au nouage pour porter bébé en toute sécurité. Mais une fois que vous aurez pris le coup de main, l’étape de mise en place ne vous prendre que quelques minutes.

Notez aussi que grâce à leur légèreté, les écharpes de portage n’ajoutent pas de poids supplémentaire sur vos épaules, et évitent ainsi les maux de dos. Elles ont également l’avantage d’être peu chères et facilement lavables.

Les Mei Tai

D’origine chinoise, le porte-bébé Mei Tai constitue une excellente alternative entre le préformé et l’écharpe. Généralement fait de tissu, il est déjà pré-noué ou au moins “prédécoupé”, ce qui le rend plus simple d’utilisation que l’écharpe classique. Il offre aussi plus de flexibilité que le préformé et permet un portage sur le ventre ou sur le dos.

Il est également reconnu pour ses qualités de soutien et de confort pour le dos et le bassin du bébé. En effet, il offre une position dite physiologique au bébé, en positionnant son dos en C et ses jambes en M.

Les ring slings

Très pratiques pour des portages de courte durée, les ring slings sont des porte-bébés noués et réglables grâce à deux anneaux. Ils sont idéaux en complément d’un porte-bébé traditionnel mais ne sont pas recommandés pour porter bébé au quotidien.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 • Bain de bébé : comment rendre ce moment ludique ?

  Comparatif poussette : quel est le meilleur modèle ?

Partagez sur :