Dent de lait cassée : conséquence sur la dent définitive ?

Dent de lait cassée : conséquence sur la dent définitive ?

Gersende R. a posé la question suivante :

Ma fille de 3 ans est tombée et a perdu sa dent de lait avec la racine. Cela aura-t-il des conséquences sur la poussée des dents définitives ?
Merci par avance.

Voici la réponse de la pédiatre : 

Les humains sont des « diphyodontes »: ils ont deux dentitions successives.

  • A trente mois l’enfant a vingt dents lactéales (ou dents de lait) : c’est la dentition temporaire.
  • Entre six et sept ans apparaît la première molaire ou  »dent de six ans »,
  • Entre sept et neuf ans, les incisives latérales définitives,
  • Entre neuf et douze ans, 1ère et 2ème prémolaires définitives,
  • Entre dix et douze ans, les canines définitives,
  • Entre onze et treize ans, 2ème molaire définitive ou « dent de douze ans »,
  • Entre quinze et dix-huit ans, les 3ème molaires définitives ou « dents de sagesse ».

Un adulte a alors ses trente-deux dents. Il y a donc une dentition temporaire jusqu’à trois ans, une dentition mixte de six à douze/treize ans puis une dentition définitive de quinze à dix-huit ans.

Les dents de lait sont différentes des dents définitives, notamment leurs racines sont plus fines et plus écartées pour laisser la place au germe sous-jacent de la dent définitive. Les racines de la dent de lait se résorbent, grignotées au fur et à mesure de l’évolution de la dent définitive. C’est la rhizalyse. La chute des dents temporaires est favorisée par ce phénomène. S’il n’existe pas de dent définitive, la rhizalyse ne se fait pas et la dent de lait peut rester en place longtemps.

Les traumatismes dentaires sont fréquents chez le jeune enfant. La majorité touche les dents de lait, entre 1 et 3 ans. C’est la période où l’enfant commence à marcher et à découvrir le monde ! Son équilibre et sa coordination ne sont pas encore parfaits et les chutes fréquentes peuvent entraîner des traumatismes dentaires, notamment des incisives.

Il vaut mieux consulter un chirurgien-dentiste en cas d’expulsion, de fracture, de luxation d’une dent. Le dentiste réalisera une radio et pourra intervenir, si nécessaire, immédiatement ou plus tard. Le choc peut entraîner le déplacement du germe de la dent définitive. Il faut donc être vigilant lors des chutes sur les dents.

C’est l’occasion de rencontrer un dentiste et d’instituer un rite de contrôle annuel des dents.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Le cycle de la dentition, des dents de lait aux dents définitives

•  L’orthodontie : conseils pour mieux l’appréhender

•  Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Les dents de bébé]

•  Quand et comment commencer le brossage des dents de lait ?

 

Partagez sur :