À 3 mois bébé ne fait pas ses nuits

À 3 mois bébé ne fait pas ses nuits

Anne-Gaëlle a posé la question suivante  :

Bonjour,
Avant de vous poser mes questions, voici notre situation: mon fils (le deuxième) aura 3 mois le 1er février, il pèse 5kg940 et prend environ 4×210. Il a fait plusieurs nuits complètes (12h) depuis quelques semaines. Mais voilà le problème: il se réveille régulièrement entre 3 et 5h du matin et pleure parfois pendant plus d’une heure. 

Il va faire par exemple 2 nuits complètes puis se réveiller les 3 nuits suivantes.
Quand il se met à pleurer, j’attends un peu, puis je vais le voir, je lui remets sa suce, je lui caresse le front, il se rendort 10 min puis pleure de nouveau. Je retourne le voir, il se calme quand je suis là et re-pleure quand je m’en vais.

Ca dure longtemps, je suis fatiguée, je m’énerve, lui demande de se taire, je pleure à mon tour (je me déteste quand je suis comme ça, quand je perds patience avec mon petit bébé que j’aime tant), je culpabilise. Et puis, ça se finit toujours de la même façon, je pars, je ferme sa porte et la mienne, je me mets la tête sous l’oreiller et j’attends que ça passe. Ca finit par passer, il se rendort et récupère l’heure ou l’heure et demie qu’il a passée à pleurer le lendemain et il se lève vers 10h-10h30. Il se décale. Quand il dort d’une traite, il se réveille vers 9h-9h30, c’est mieux pour son rythme.

Je n’ai jamais rencontré ce problème avec mon premier qui a fait ses nuits complètes à 2 mois sans suce et sans jamais se réveiller et j’avoue que je suis un peu perdue. Je ne sais pas comment gérer le problème. A mon avis, il « m’arnaque » parce qu’il n’a plus de coliques la journée ni le soir, il ne devrait pas avoir faim puisqu’il a eu « sa dose » dans la journée, ce n’est pas la suce non plus…


Que dois-je essayer ? Lui redonner un bib la nuit ? J’ai essayé, mais après, il rattaque une nuit de 7h et je dois le réveiller. Le caler à 5×180 ? Ou ne pas abandonner l’idée qu’il est capable de faire ses nuits et ne pas aller le voir du tout (plus je vais le voir, plus il pleure quand je pars), le laisser pleurer, il finira par comprendre…


J’ai aussi vu à la pharmacie « nuits calmes » d’euphytose, c’est à partir de 3 mois, je pourrais essayer, ce ne sont que des plantes… De la Blédine dans le bib du soir, n’est-il pas trop petit ?
Voilà, désolée pour ce très long mail…

Merci pour vos réponses et vos conseils qui seront la bienvenue.
Bien cordialement

Voici la réponse de la pédiatre :

Merci pour votre mail précis et détaillé. Sa lecture me permet de répondre précisément.

Votre fils est un bébé de bon poids et vous avez de la chance qu’il se soit mis à quatre repas si tôt!

Vous avez eu aussi de la chance qu’il fasse des nuits complètes vers deux mois car la majorité des bébés font leurs nuits durant le troisième mois. Votre aîné a fait ses nuits complètes très tôt et sans « rechutes » et c’est l’exception ! Vous avez cru que tous les bébés étaient comme lui. Les enfants se suivent et ne se ressemblent pas ! Il est très fréquent aussi que les nuits se suivent et ne se ressemblent pas à son âge…

Votre réaction est parfaite aux premiers pleurs : rassurez-le, expliquez-lui que la nuit est faite pour dormir et que vous êtes bien fatiguée… ou mieux encore, confiez ce rôle à son papa, souvent les papas sont gentils, mais plus fermes et moins fatigués par la journée passée auprès de leur bébé…

Votre bébé ne semble pas souffrir, il réclame votre présence et vos câlins. Si vous êtes fatiguée et tendue, vous ne pourrez pas le calmer et mieux vaut fermer la porte et dormir. Évitez de culpabiliser ! N’imaginez pas que vous êtes une méchante maman parce que la nuit, vous avez besoin de repos tout comme lui !

Pas de cinquième biberon, pas de farine dans le biberon, pas de médicament.

Rien que de la patience, des bisous et des mots…

Je suis certaine que très bientôt il dormira tranquillement toute la nuit !

Le Pédiatre

Voici la réponse d’Anne-Gaëlle suite à l’intervention du Pédiatre :

Bonjour et grand merci pour votre réponse bienveillante…

Voilà où nous en sommes (les choses changent tous les jours avec ces petits bébés !) : il est toujours aussi irrégulier. Depuis mon premier mail, il a fait 2 nuits complètes. Avant-hier, j’ai craqué, je n’arrivais pas à le calmer, du coup, je lui ai donné un bib à 5h du matin Il a pris 100, s’est rendormi et a mangé correctement la journée suivante, du coup,cette nuit, il a fait une nuit complète.

Tout comptes faits, quand il se réveille et qu’il ne se rendort pas, je pense que c’est qu’il a  faim (quand il ne finit pas tous ses 210 dans la journée). Je pense que je vais essayer de lui donner du lait épaissi au bib du soir (dans la même marque que le lait que je lui donne). Ou alors, je pense qu’il va faire, pendant quelques temps, une nuit sur deux: une fois 4 bib, une fois 5 bib.

Rassurez-vous, je ne suis pas dupe et je sais que j’ai de la chance d’avoir des enfants qui mangent et dorment bien. Peut-être que je lui en demande trop, mais comme il nous a montré depuis quelques semaines qu’il était capable de faire ses nuits… on y croit….! Je suis aussi bien consciente que les enfants sont tous différents, mais j’avoue qu’il est parfois difficile de ne pas pendre le premier comme « repère » !

Après tout, moi aussi j’évolue chaque jour, les nuits complètes qu’ils m’accordent tous les deux me permettent de bien récupérer et s’il n’est pas prêt à faire toutes ses nuits, et bien tant pis, c’est que c’est trop tôt! Je vais essayer le lait épaissi (qu’en pensez-vous ? je ne prends pas de risque ?!) et si la solution c’est 5 bib / 4 bib / 5 bib… et bien je m’adapterai à son rythme.

Merci encore,
en attendant votre avis,
Cordialement,
Anne-Gaëlle.

Voici la réponse de la pédiatre :

En effet, les choses évoluent vite avec un petit bébé !

Je vous sens aujourd’hui plus reposée et plus sereine. Le fait de dormir mieux de temps en temps permet de reprendre des forces et de relativiser face à ces « petits » soucis d’adaptation des premiers mois.

Et pourquoi pas en effet un rythme de quatre, puis cinq, puis quatre… biberons successivement en attendant qu’il se mette définitivement à quatre biberons par jour.
Il existe des laits dits épaissis dans presque toutes les marques de lait. Ils ont été fabriqués pour les enfants ayant tendance à régurgiter. La présence d’un épaississant permet une tétée plus lente, une plus grande satisfaction pour les enfants qui ont besoin d’un temps de tétée plus long. Le lait étant plus épais, les régurgitations sont moindres. Les laits dits anti-régurgitations sont encore plus épais.

Les produits épaississants sont de faible pouvoir calorique. Mais existent dans certaines gammes de laits, des laits sucrés différemment, avec des sucres lents, permettant au bébé d’être satisfait plus longtemps et donc d’attendre plus longtemps entre les biberons. Ils sont destinés aux enfants dits gloutons, affamés ou gourmands… Ils permettent souvent de gagner une ou deux heures avec la même quantité ingérée.
Vous pouvez essayer un de ces laits au dernier biberon voire lui en proposer deux, trois ou quatre fois par jour.

Encore un peu de patience, votre deuxième fils est en passe de faire toutes ses nuits…

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Bébé a du mal à dormir… Pas facile pour les parents !

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : réveils nocturnes]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Endormissement]

 Notre Pédiatre vous répond! [Question:Trouble du sommeil]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : sommeil la nuit]

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :

Il y a 7 commentaires concernant “À 3 mois bébé ne fait pas ses nuits

  1. Bonjour,
    J ai une petite fille de 3 mois et 1 semaine qui pèse 6kg390 et mesure 63 cm. Depuis toute petite, elle a des soucis de régurgitations importantes et du coup elle boit du lait Picot AR. Sauf que c est à base de caroube et ça lui donne des problèmes digestifs avec des gazs et des coliques. J ai bien essayé de lui donner un autre lait mais du coup c est la cata pour les régurgitations tandis que le Picot AR est efficace sur ce point. Le souci c est qu elle a mal au ventre et je pense que ça doit certainement la gêner aussi la nuit. Elle s endort de bonne heure vers 20h30/21h et dort très bien en première partie de nuit et passer minuit elle arrête pas de se réveiller et se met à pleurer. Du coup, on lui remet sa tétine, ça dure 1 heure et rebelote elle se remet à pleurer. Elle est à 4 biberons de 210 ml mais ne les termine pas. Du coup, mon mari et moi sommes plus que fatigués et cherchons une solution pour qu elle dorme mieux. Je finis par plus savoir si c’est le lait qui peut la déranger ou autre chose. Même la pédiatre ne voit pas pourquoi elle se réveille comme ça en deuxième partie de nuit! Pouvez vous nous aider car nous ne savons plus quoi faire! Je vous remercie.

  2. Bonjour Solenn,

    Il est important d’évoquer avec votre pédiatre les problèmes d’alimentation de votre petite fille, notamment les avantages et inconvénients de chaque lait. Ainsi, votre pédiatre qui connaît le dossier médical de votre enfant pourra vous conseiller et vous orienter vers un éventuel nouveau lait, plus adapté. Par ailleurs, les troubles du sommeil et les troubles de l’alimentation peuvent être liés. Si votre médecin ne trouve pas d’explication, malgré un changement de lait, n’hésitez pas à demander un second avis médical. D’ici là, soyez patients. Instaurez un rituel de coucher, calme et rassurant. Ne réagissez pas aux premiers pleurs. Expliquez lui qu’elle doit se reposer, soyer calme, tendre, mais ferme. Votre bébé a 3 mois et il n’est pas rare à cet âge que les nuits ne soient pas complètes. Je suis persuadée que la situation rentrera vite dans l’ordre. Bonne continuation et à bientôt !

  3. Bonsoir,
    Je reviens à nouveau vers vous pour vous remerciez pour votre réponse. J avoue que c est compliqué de trouver un lait qui convient. Les laits AR ont toujours plus où moins de caroube dedans donc c’est pas simple.
    En ce qui concerne le coucher, en effet, nous lui avons instauré un rituel. On lui met une petite musique de son mobile avec quelques câlins et dodo…. sachant que généralement, elle s endort plutôt rapidement. On n a de la chance de ce côté là! Mais c’est vrai aussi que dès qu on l entends chouiner la nuit. On se lève pour lui remettre sa tétine. Le problème c’est que si on attends, elle se met à pleurer plus fort et fini par crier. Et du coup, pour la consoler, c est plus compliqué. Est ce que nous devons la laisser quand même pleurer?
    J avoue que je ne sais pas trop comment faire car on me dit qu’il ne faut pas laisser un bébé pleurer. Je suis désolée de vous embêtez à nouveau. Je vous remercie pour votre aide et vous souhaite une très bonne soirée.
    Solenn.

  4. Bonjour Solenn,
    Il faut trouver un juste milieu. Laissez son enfant pleurer quelques minutes est tout à fait acceptable et lui laisse ainsi l’opportunité d’essayer de se rendormir seul. Comme je vous l’expliquais, il n’est pas rare à 3 mois, que les enfants n’aient pas encore trouvé leur rythme. N’abandonnez pas votre rituel de coucher. La nuit restez calme, tendre, mais ferme. Surtout, n’oubliez pas de consulter votre pédiatre pour qu’il puisse vous accompagner et vous aider à trouver un lait adapté. A bientôt :)

  5. Je vous remercie pour vos conseils. Bonne soirée à vous!

  6. Bonjour,

    Je reviens à nouveau vers vous car on n a trouvé le moyen d attraper la grippe mon mari et moi et notre petite puce a une bonne pharyngite dû à nos microbes après être aller voir notre medecin.
    J aurai souhaité savoir si il fallait toujours respecter le rythme des biberons malgré qu elle ne les fini pas depuis quelques jours car elle a sa petite gorge inflammée où lui donner plus régulièrement même la nuit pour qu elle arrive à peu près à boire les quantités?
    Mon mari dit qu elle risque d être déréglée si on lui donne en pleine nuit et qu elle risque de prendre l habitude alors que son premier biberon est vers 5 h du matin. Et est ce qu il faut donner un peu d eau pour éviter qu elle se déshydrate ou c est encore trop tôt?
    Qu en pensez vous?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Solenn.

  7. Bonjour Solenn,
    Au vu de ces éléments et sans plus d’informations nous vous invitons à demander l’avis du pédiatre qui a suivi votre petite fille. En fonction de son diagnostic et du traitement qu’il aura mis en place, il saura vous rassurer et vous conseiller sur l’attitude la plus appropriée à adopter concernant son alimentation. Il ne prendra aucun risque et pourra vous conseiller pour écarter tout risque de déshydratation. Bon rétablissement et à bientôt sur le blog !