Soins dentaires : comment faire si je suis enceinte ?

Femme allongée chez le dentiste

Vous souffrez de douleurs dentaires depuis plusieurs jours. Vous voulez prendre un rendez-vous chez votre dentiste. Le problème, c’est que vous êtes enceinte et vous ne savez pas si c’est dangereux pour votre bébé. Vous tournez en rond sans savoir quoi faire ?

Détendez-vous, car même en pleine grossesse, vous pouvez profiter des soins dont vous avez besoin. Nous vous dévoilons même 4 conseils pour veiller sur votre santé bucco-dentaire sans risque pour votre futur enfant. On y va !

1 : Planifiez un rendez-vous chez le dentiste avant la grossesse

Évidemment, le mieux, c’est de programmer une visite chez le dentiste avant de tomber enceinte. Vous pouvez demander un examen complet ou des soins préventifs : un détartrage, la pose d’implants ou de prothèses dentaires, etc.

Si vous êtes déjà enceinte, sachez qu’il est préférable d’attendre le 2ème trimestre avant de prendre rendez-vous, juste par principe de précaution.

2 : Surveillez quotidiennement la santé de vos dents

Vous ne le savez peut-être pas, mais à cause des hormones, les femmes enceintes sont plus susceptibles de rencontrer des problèmes malgré une bonne hygiène dentaire. Vous pouvez donc souffrir :

  • d’une carie ;
  • d’une gingivite qui s’accompagne de saignements de la gencive ;
  • d’abcès ;
  • de plaque dentaire ;
  • d’une détérioration de l’émail des dents ;
  • etc.

Faites bien attention, car une douleur dentaire récurrente et une infection, comme une parodontite par exemple, peuvent multiplier le risque d’accouchement prématuré.

Alors pour une belle dentition, on surveille son hygiène quotidiennement. On pense aussi au brossage des dents après chaque repas et on évite certains aliments comme les friandises !

3 : Profitez des soins remboursés par l’Assurance Maladie

L’Assurance Maladie essaie d’encourager l’accès aux soins en offrant un examen de dépistage bucco-dentaire aux femmes enceintes, et cela, à partir de leur 4ème mois de grossesse. Elle prend donc en charge le prix de la consultation, vous n’avez même pas d’avance de frais à effectuer.

Ainsi, vous n’avez plus aucune raison de vous inquiéter et de repousser sans cesse votre visite annuelle chez le dentiste. Surtout qu’une fois arrivée au dernier trimestre, vous n’aurez certainement plus envie de vous déplacer !

4 : Restez vigilante face aux radiographies dentaires

Mais qu’en est-il des radiographies dentaires ? Vous en avez sûrement conscience, les radios sont largement déconseillées pour les femmes enceintes. Plusieurs spécialistes sont toujours de cet avis. Cependant, selon l’Assurance Maladie, ce ne serait pas un problème. Vous pourriez réaliser une radiographie dentaire pendant l’examen de prévention du 4ème mois.

Si vous n’êtes pas rassurée, demandez à votre dentiste de vous fournir un tablier de plomb pour protéger votre fœtus. Sachez seulement que les radiographies sont bel et bien proscrites pendant le premier trimestre de grossesse.

Quelle que soit votre situation, parlez-en toujours à votre praticien. Il évitera alors les traitements qui pourraient être dangereux ou qui peuvent être effectués après votre accouchement.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 • Suivi de grossesse : l’agenda de la future maman

  Comment prévenir la toxoplasmose ?

Partagez sur :