Comment gérer le premier amour de votre enfant ?

Comment gérer le premier amour de votre enfant ?

Ils ne se quittent plus, passent les récréations ensemble, mangent à côté à la cantine, et se font même des bisous sur la bouche ! Votre enfant vient d’entrer en maternelle et pourtant, il vous parle déjà d’une amoureuse/d’un amoureux. Pour les parents, il n’est pas toujours évident de gérer la période du premier amour. Comment réagir, quel comportement adopté ? N’est-il pas trop jeune pour ce genre de sentiments ? 

Premier sentiment amoureux chez l’enfant

Le sentiment amoureux apparaît dès la maternelle, vers 3 ans. L’enfant a besoin d’attention et d’amour. Il aime recevoir des câlins et donner de l’affection. Que ce soit à l’école ou même à la crèche, il découvre qu’il peut ressentir de véritables coups de cœur pour l’un(e) de ses camarades.

À la maison, votre enfant ne vous parle plus que de l’élu(e) de son cœur et vous raconte le temps passé avec lui/elle, les dessins avec des cœurs et les récréations main dans la main. Bien que déstabilisante, cette situation ne doit pas vous inquiéter outre mesure. L’enfant, même en bas âge, est capable d’aimer et de ressentir un sentiment puissant, différent de l’amitié, pour l’un(e) de ses ami(e).

Son sentiment amoureux est simple et dénué de toute dimension charnelle et sexuelle. Votre bout de chou apprécie simplement la présence de son amoureux(se) et aime passer du temps avec lui/elle. Il ressent même parfois un manque lorsqu’il en est éloigné.

Cette relation fusionnelle, c’est aussi une façon pour lui de reproduire ce qu’il voit à la maison !

En tant que parents, quel comportement adopté?

Vous ne vous rappelez peut-être pas de vos tout premiers jeunes amours, mais être amoureux en maternelle est fréquent, bien que non obligatoire. C’est une étape normale et naturelle du développement.

Nul besoin de s’alarmer ! Restez attentifs à ses confidences et attendez qu’il vous en parle.

Il se peut aussi que votre enfant ne souhaite pas aborder le sujet. Dans ce cas, respectez son silence sans forcer la confidence. Si vous sentez qu’il se pose des questions à propos de cette nouvelle relation intime, apportez lui votre soutien.

A ses côtés, vous pouvez par exemple vous replongez dans les albums de votre jeunesse à la recherche de celle ou celui qui faisait battre votre cœur ! Partager avec lui vos souvenirs est une façon de le rassurer et de lui montrer votre assentiment.

Premier chagrin d’amour

Et qui dit premier amour dit premier chagrin d’amour ! Face à sa première peine de cœur, votre enfant a besoin de tout votre soutien. Son sentiment amoureux était bien réel et cette perte peut se transformer en sensation d’abandon.

Pour l’aider à surmonter son chagrin, consolez-le, rassurez-le. N’essayez surtout pas de minimiser ou de dédramatiser ses sentiments. Au contraire, il a besoin d’une oreille attentive et de toute l’affection de ses parents. De la même manière que vous avez pu aborder l’histoire de votre premier amour, vous pouvez lui raconter votre expérience et votre propre apprentissage du chagrin d’amour. Ainsi, vous pourrez le rassurer en lui faisant comprendre qu’il n’est pas le seul à ressentir cette tristesse.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  L’amitié, une valeur fondamentale célébrée le 30 juillet !

  Jalousie à l’arrivée du petit dernier : que faire ?

Partagez sur :