La rentrée : comment l’aider à gérer cette étape ?

school

Le jour J approche à grands pas, vous avez acheté son premier cartable, sa première trousse et ses premiers cahiers. Votre enfant est prêt pour sa première rentrée des classes, cette entrée dans la cours des grands qui vous semble bien loin… à vous de jouer pour accompagner votre enfant dans cette étape importante de sa vie.

Parlez !

Une dizaine de jours avant, parlez à votre enfant de ce qui se profile pour lui à la rentrée. Expliquez-lui le changement que cela représente, et n’hésitez pas à créer un rituel autour de cette étape, qui fera de lui « un grand ». Par exemple, comptez les jours sur un calendrier, avec la date entourée. Faites ensemble le trajet jusqu’à l’école et intégrez-le aux achats scolaires.

Anticipez !

Afin que le jour J ne soit pas vécu comme une rupture, pensez à poser votre matinée, selon votre emploi du temps, afin de pouvoir l’accompagner et aller le chercher. Essayez par ailleurs d’anticiper les difficultés auxquelles votre enfant pourrait être confronté afin d’avoir toujours une solution en tête à lui proposer.

Expliquez !

Expliquez à votre enfant la fonction de l’école, mais ne la vendez pas comme un idéal où il ne fera que jouer. Responsabilisez votre enfant sur la notion de partage, de discipline, de respect des règles et de vivre ensemble. Ne lui présentez pas les règles comme des contraintes mais plutôt comme un signe que l’on est une grande personne, qui ne fait pas toujours ce qui lui plait et découvre qu’il n’y a pas de problème à ça.

Stimulez !

Surtout pendant les premières semaines, n’hésitez pas à valoriser les acquis faits à l’école et apprenez à votre enfant les bases de l’intelligence sociale. Incitez-le à observer les autres, leurs comportements, à nouer des liens, à respecter la hiérarchie, à partager… Des notions élémentaires pour le futur adulte !

Ecoutez !

Enfin, votre enfant vivra nécessairement les choses de manière différente de ce que vous avez anticipé. Restez à l’écoute : est-il bien, s’entend-il bien avec les autres, manifeste-t-il des signes de réserve, d’anxiété, de peur, comment vit-il les règles de cohabitation…

Et n’hésitez pas à lui faire lire ou à lui lire les histoires cocasses du Petit Nicolas, qui ont bercé plus d’un enfant sans limite d’âge.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• A partir de quel âge laisser mon enfant aller seul à l’école ?

• 10 Conseils pour préparer les enfants à aller à l’école à pied

Partagez sur :