Que faire si mon enfant zozote ?

Que faire si mon enfant zozote ?

Le zozotement ou zézaiement est un trouble de l’articulation ou « sigmatisme« . Le terme vient de la lettre grecque sigma ou « s ». Il est caractérisé par l’impossibilité de prononcer correctement cette lettre. Les Anglos saxons emploient le terme LIPS. Les phonèmes le plus souvent déformés sont s, z, ch. 

Le zozotement entre dans le cadre des troubles de la parole et du langage. On parle dans le langage courant de « cheveu sur la langue ».

Comment réagir si mon enfant zozote ?

Ce sont les séances de rééducation orthophonique qui permettent de les faire disparaître en corrigeant le positionnement de la langue. Plus on entreprend précocement les séances de rééducation orthophonique, et plus le défaut se corrigera rapidement.

L’orthophoniste consulté envoie son bilan au médecin qui prescrit des séances de rééducation, une à deux fois par semaine. Généralement une vingtaine de séances suffisent. Davantage si nécessaire. L’âge idéal de rééducation orthophonique se situe vers 5 ans.

En cas de frein de langue trop court, une section de ce frein sera faite sous anesthésie locale.

Souvent les parents trouvent attendrissant le zozotement de leur enfant parfois associé à une succion du pouce, à une immaturité affective. On banalise : « ce n’est pas grave », « cela passera tout seul »,  » cela passera lors de l’apprentissage de la lecture ». Mais l’enfant plus tard risque de souffrir de troubles psychologiques, ses petits camarades se moquant de lui. A l’adolescence, puis à l’âge adulte ce défaut de prononciation peut devenir véritablement handicapant.

Si votre enfant a un cheveu sur la langue, je vous conseille donc de demander à votre médecin une prescription de bilan orthophonique suivi de séances de rééducation.

D’où provient le zozotement ?

Le sigmatisme est interdental quand la langue se place entre les dents de devant. Le « s » est prononcé comme un « th » anglais. Le sigmatisme est latéral lorsqu’il existe une anomalie au niveau des mâchoires, décalées de côté et entrainant un chuintement.

Les sons sont produits par l’air qui fait vibrer les cordes vocales. Les troubles de l’articulation peuvent avoir trois origines :

  • une anomalie du voile du palais ou de la langue
  • une difficulté à positionner correctement la langue pour prononcer correctement le son
  • une mauvaise perception du son, entraînant l’impossibilité de le reproduire

On retrouve souvent des antécédents d’otites séromuqueuses entre 1 et 2 ans.

Ces différents troubles sont fréquemment associés, mais non irréversibles.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Partagez sur :