Mon enfant veut devenir végétarien

végétarien-LVFE

Votre enfant vient de vous l’annoncer : il veut devenir végétarien.

Sa décision semble prise et il vous demande de la respecter. Ce que vous voulez faire évidemment. Mais vous souhaitez aussi assurer sa santé et son bien-être, c’est pourquoi vous vous demandez comment l’accompagner au mieux dans cette démarche.

Retrouvez donc 3 conseils pour aider votre enfant à devenir végétarien en évitant les erreurs !

1 : Discutez ensemble de ses motivations

Si votre enfant se tourne vers le végétarisme, c’est sûrement pour de multiples raisons :
1. Il pense que c’est un meilleur choix pour sa santé ;
2. Il souhaite adopter une attitude plus écologique et plus responsable ;
3. Le bien-être des animaux lui tient à cœur.

Toutes ces raisons sont évidemment louables et il est essentiel de les respecter. Vous pouvez même être fier de votre enfant puisque cette décision montre sa sensibilité pour les notions importantes de la vie.

En revanche, vous le savez comme personne, les enfants sont parfois influencés par leurs amis, les médias sociaux, etc. Assurez-vous donc que son choix n’est pas motivé par la volonté de perdre du poids rapidement.

En somme, favorisez la communication pour comprendre ses réelles motivations. Veillez à ce que votre enfant soit bien renseigné sur le sujet, sur ce qu’il doit manger et en quelle quantité.

2 : Vérifiez son régime alimentaire pour éviter les carences

Même si vous savez que votre enfant connaît tout ce qu’il a à savoir sur le régime végétarien, n’hésitez pas à vérifier ses apports. Puisque vous êtes sûrement la personne qui prépare encore les repas, pensez à vous renseigner également pour limiter les erreurs.

Compensez donc l’absence de viande par d’autres apports protéinés. Pour cela, ne lésinez pas sur les légumineuses comme les lentilles et les pois chiches, sur les céréales comme le riz et les pâtes. N’oubliez pas d’ajouter quelques substituts comme le soja ou le tofu par exemple.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le régime végétarien ou si vous avez simplement besoin de conseils, n’ayez pas peur de contacter une association spécialisée qui pourra alors vous donner des astuces nutritionnelles, mais aussi sur le plan psychologique.

3 : Aidez votre enfant à assumer son choix

Devenir végétarien, ça veut dire ne plus manger de viande, et ça à l’intérieur de son domicile, mais aussi à l’extérieur. Viendra alors le moment où votre enfant devra expliquer son choix à son entourage. Et assumer ses envies n’est pas toujours chose aisée.

Ainsi, pour l’accompagner dans sa démarche, informez-vous ensemble sur le sujet, apprenez-lui les bases indispensables à son régime alimentaire. En étant bien renseigné, votre enfant pourra alors plus facilement affirmer son choix et répondre aux questions.

S’il ne sait pas bien comment s’y prendre, n’hésitez pas à lui donner quelques exemples de discours, à vous entraîner ensemble. Sinon, vous pouvez en parler à votre famille au préalable pour lui assurer un soutien favorable qui l’aidera ensuite à exprimer ses convictions.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Trouble du comportement alimentaire : que faire ? 

 Parents pressés : 3 recettes pour vos enfants !

Partagez sur :