Suite à un choc, mon enfant ne veut plus dormir dans son lit

Suite à un choc, mon enfant ne veut plus dormir dans son lit

Aline a posé la question suivante :

Bonjour,
Mon enfant va avoir bientôt 4 ans et dort dans notre lit depuis un  gros choc : notre ancienne propriétaire nous a mis dehors sans raison valable la veille de ses 2 ans. Du coup mon garçon s’est retrouvé à dormir avec nous alors qu’avant il dormait à 20 h et tout seul dans sa chambre et ne se réveillait que le lendemain matin à 8 h.
Actuellement, soit il s’endort dans son lit mais se réveille au milieu de la nuit et vient nous rejoindre dans notre lit, soit il s’endors dans notre lit et quand on le change de lit ce n’est pas possible, il pleurs ou se réveille un peu après, et vient dans notre lit. Il possède sa propre chambre. Nous avons 3 chambres et on les a toutes essayées pour lui depuis un ans mais quand ca devient sa chambre, il ne passe pas une nuit complete, alors que quand on le met dans notre lit il dort avec nous. 

Voici la réponse de la pédiatre :

Que s’est-il passé lorsque vous avez dû quitter brutalement votre domicile ? Avez-vous été expulsé en pleine nuit ? En hiver ? Où avez-vous étés relogés? Votre fils a-t-il dormi ensuite dans votre lit, votre chambre, loin de vous ? Avez-vous eu peur, a-t-il eu peur ? Depuis quand a-t-il de nouveau une chambre pour lui ? Comment dort-il, ailleurs que chez lui ?…

Ce moment, vous l’avez fort mal vécu et vous y faites référence comme le point de départ des troubles du sommeil de votre petit garçon de quatre ans. L’avez-vous raconté à votre enfant, avez-vous expliqué et analysé ce que vous, parents, avez ressenti alors. Il faut ensuite lui donner les moyens de parler de ses craintes actuelles, de les verbaliser, de comprendre ce qui fait qu’il ne peut plus passer une nuit complète dans sa chambre et qu’il a besoin de vous rejoindre dans votre lit en début de nuit ou au cours de la nuit.

Cet événement est-il le seul à prendre en compte pour tout expliquer?

Consultez son pédiatre dans des consultations dédiées au sommeil.
Après un examen clinique qui assurera qu’il est en pleine santé et qu’il n’y a aucune raison médicale expliquant ces réveils nocturnes, il reprendra avec vous les antécédents familiaux et l’histoire de la vie de votre fils. Il est préférable que les deux parents soient présents.

Ce temps est indispensable pour évaluer la situation et proposer des pistes de réflexion et une conduite à tenir dans les jours et mois qui suivent pour régler ces troubles du sommeil. Il est fréquent qu’en une ou deux consultations les situations se dénouent et l’enfant retourne tranquillement dans son lit.
Dans le cas contraire et s’il le juge nécessaire, votre pédiatre vous adressera en consultation à un pédopsychiatre ou à un psychologue de son choix.

Sachez qu’il existe dans bon nombre d’hôpitaux d’enfants des consultations dédiées au sommeil uniquement. Vous pouvez également vous référer aux divers articles que j’ai déjà rédigés sur ce blog sur ce même thème.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Le sujet vous intéresse ? découvrez également :

•  Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Dormir avec un enfant]

•  Notre enfant ne veut dormir que dans notre lit, que faire ?

•  Comment l’ostéopathie peut-elle aider bébés et enfants ?

 

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :