Comment trouver la bonne activité extra-scolaire ?

Activité extra scolaire : guitare

La date de la rentrée approche, et avec elle, l’opportunité pour vos enfants de découvrir et de s’inscrire à une nouvelle activité extra-scolaire. Si la pratique d’un sport ou de tout autre loisir est importante pour le développement de votre enfant, il est parfois compliqué de trouver l’activité qui lui convient réellement. Voici nos astuces.

Les activités extra-scolaires : quels avantages ?

Les activités extra-scolaires présentent de nombreux avantages pour les enfants. Ces loisirs les aident non seulement à se dépenser, à se concentrer, à se sociabiliser, mais également à développer certaines compétences (physique et/ou intellectuelles), comme la détermination, l’esprit d’équipe, l’ouverture aux autres, la discipline, la maîtrise ou encore la confiance en soi.

En cas de difficultés à l’école, une activité extra-scolaire peut aussi être l’opportunité pour un enfant de se sentir valorisé et de réussir. Pratique d’un instrument de musique, théâtre, danse, poterie, arts martiaux, dessin, natation… Il existe tout un panel d’activités extra-scolaires pour les enfants, le choix dépendant de leur âge, de leurs capacités et surtout de leurs envies.

Comment bien choisir l’activité extra-scolaire de son enfant ?

Les parents doivent également faire attention à ne pas imposer le loisir dont ils ont toujours rêvé ou qu’ils ont toujours apprécié à leur enfant. Par exemple, le fait de l’inscrire au football ou au tennis parce que vous étiez vous-même très doué en étant ado n’est pas forcément un choix judicieux ! Discutez-en ensemble et cherchez à comprendre quelle activité lui serait la plus bénéfique en fonction de sa personnalité.

Le mieux est de lui proposer une séance d’essai (initiation) afin d’éveiller sa curiosité, de confirmer son envie ou d’infirmer ses souhaits. Dans le cas contraire, vous risquez de vous engager financièrement auprès d’un club ou d’une association pour une activité que votre progéniture ne pratiquera pas régulièrement.

Enfin, veillez à penser « pratique ». Si vous n’êtes pas disponible le week-end par exemple, cela risque d’être compliqué pour les matchs de football ou de rugby ; tenez aussi compte des rythmes scolaires de votre enfant afin de ne pas surcharger son emploi du temps (et celui de toute la famille) par un trop grand nombre d’heures de pratique extrascolaire ou d’entrainement. Soyez donc vigilant à la fréquence, au lieu, aux jours et aux horaires proposés.

Quel type d’activité extra-scolaire privilégier pour ses enfants ?

Une activité pour apprendre à se concentrer

Si votre enfant présente quelques difficultés à se concentrer et/ou préfère rester au calme, il peut être intéressant de l’inscrire à une activité qui l’accompagne dans le développement de sa créativité, de sa patience et de sa mémoire. C’est le cas de la musique (guitare, piano, violon, flûte…) ou encore des cours de langue. Ce type d’activité nécessite cependant beaucoup de persévérance pour obtenir les résultats escomptés.

Vous pouvez également l’inscrire à une séance d’essai de gymnastique, de tir à l’arc ou d’un art martial : judo, karaté, krav-maga, kung-fu, de nombreuses disciplines sont possibles ! Les sports de combat sont particulièrement adaptés aux enfants qui veulent améliorer leur autodiscipline et leur concentration.

Une activité pour se dépenser

Si votre enfant a avant tout besoin de jouer, de s’amuser et de se détendre, l’idéal est de lui proposer un sport individuel, comme l’athlétisme, à travers lequel il pourra sauter, lancer, courir… à l’infini ! La natation est également un loisir adapté, tout comme l’équitation (cours de poney ou de cheval). La danse est aussi une activité extra-scolaire très courante. C’est une activité qui permet aux enfants d’apprendre à bouger à leur rythme, d’autant plus qu’il existe de nombreux types de danse (classique, R&B, hip hop…) !

Ces loisirs ne sont pas seulement amusants, votre enfant en tirera des bénéfices sur le long terme. En effet, ils ont un impact sur sa santé physique et mentale, tout en contribuant au développement de sa personnalité.

Une activité pour libérer sa créativité

Votre enfant peut aussi avec besoin ou envie de développer sa créativité. Si tel est le cas, les activités manuelles sont particulièrement adaptées, à l’instar de la poterie, de la création de bracelets, des arts plastiques ou du dessin. La musique et le chant peuvent aussi l’aider à développer son côté créatif.

Les compétences acquises par la pratique d’une activité artistique façonneront votre enfant sur le long terme et lui enseigneront le sens du travail.

Une activité pour sociabiliser

Enfin, si votre enfant a de l’énergie à revendre et apprécie le contact avec les autres, le plus simple reste encore de l’inscrire à un sport collectif pour le canaliser. Ici encore, vous n’aurez que l’embarras du choix : football bien sûr, mais également rugby, handball, basketball et volleyball. Pratiquer un instrument de musique au sein d’un groupe ou de l’orchestre de l’école de musique peut aussi être une bonne option.

Ces activités sont un bon moyen de se dépenser tout en apprenant à respecter les autres ainsi que les règles. Elles permettent également d’apprendre à mieux communiquer et à se soutenir mutuellement.

Pour conclure, rappelons toutefois qu’il n’y a pas de « règle » quant aux activités en dehors de l’école. Une jeune fille timide peut tout à fait s’épanouir dans une activité collective, comme la chorale ou le cirque, tout comme un garçon peut adorer les cours de danse ou l’équitation : le principal est qu’il apprécie ce temps libre. Chaque enfant est différent !

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

  Activités extra scolaires : découvrez le violon !

  5 conseils pour bien choisir le sport de son enfant

Partagez sur :