Un Pédiatre vous répond ! [Question : Dormir avec son enfant]

Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Dormir avec son enfant]

Anthony L. a posé la question suivante :

Bonjour
Voila ma copine a 40 ans et elle a une fille de 7 an et quand je ne suis pas chez elle commenj ai mon apartement   Elle dors avec sa fille et meme quand je suis la elle reclame de venir avec sa mere dans le lit . Moi je n accepte pas ca et je lui est dit plusieurs fois que ce n etait pas pour moi mai pour l enfant  . J essaie de tout mon possible de lui expliquer que ca peut avoir de graves consequences pour sa fille . Pouvez vous me dire justement les consequences que cela peut avoir sur l enfant sa mere  et sur nous mai surtout pour sa fille merci beaucoup

Voici la réponse de la pédiatre : 

Il y a des pays où dormir avec son enfant, par nécessité ou par tradition, est relativement courant. Une fois ces enfants devenus adultes, ils vivent à leur tour avec leur famille, ensemble, en collectivité. Nos enfants occidentaux vivront des périodes de vie seuls et des périodes de vie de couple. Notre rôle de parents est de les protéger et de les rendre autonomes.

En France actuellement le co-dodo ou co-sleeping a la faveur de certains parents, mais ici il s’agit d’une petite fille de sept ans et non d’un nourrisson au sein…

Sur le plan du développement psycho sexuel à sept ans, la période dite œdipienne se termine et commence la phase de latence, phase de repos et de consolidation des positions acquises. Les instincts sexuels turbulents sommeillent et le comportement peut être dominé par la pudeur et le dégout. L’enfant se tourne vers des domaines autres que sexuels : école, amis, copains, jeux, livres, sports…

Vous êtes l’ami et l’amant d’une femme qui vit seule avec sa fille de sept ans. Les circonstances qui ont conduites votre compagne à dormir avec son enfant me sont inconnues. Cette petite fille n’est pas votre enfant et vous sentez que sa place n’est pas dans le lit de sa mère avec vous. Il est difficile d’être entendu quand on conseille alors que l’on est soit même concerné.

Parlez de vous : vous pouvez dire à votre amie ce que vous ressentez de l’étrangeté de cette situation qui vous met mal à l’aise. Vous souhaitez surement en passant la nuit chez elle, dans son lit, être dans l’intimité de votre couple. La présence de sa fille vous gêne. Proposez-lui de la retrouver dans son lit qu’en l’absence de sa fille et sinon, après la soirée passée ensemble, dormez chez vous.

Votre position, expliquée gentiment, encouragera votre amie à s’interroger, à réfléchir seule, avec sa fille et si besoin avec l’aide d’un thérapeute, sur cette notion primordiale de place de chacun dans une cellule familiale, sur ce qui peut être partagé avec un enfant et ce qui est de la sphère de l’intime et de la sexualité de l’adulte.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Bébé a du mal à dormir… Pas facile pour les parents !

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : réveils nocturnes]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : Endormissement]

 Notre Pédiatre vous répond! [Question:Trouble du sommeil]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : sommeil la nuit]

 Notre Pédiatre vous répond ! [Question : la sieste à 3 ans]

 

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :