La relaxation aquatique prénatale : quels bienfaits ?

Relaxation_Aquatique

Parmi les méthodes de préparation à la naissance, la relaxation aquatique prénatale reste encore moins connue que d’autres techniques, comme la sophrologie, le chant ou le yoga. Inspirée par le shiatsu, elle apporte de nombreux bienfaits à la maman comme au bébé.

Qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement une méthode douce et holistique de préparation à la naissance ! Inventée aux Etats-Unis dans les années 80, la relaxation aquatique prénatale combine étirements musculaires doux, travail de respiration, méditation en pleine conscience et danse. Elle se pratique généralement à partir du 4ème mois de grossesse, dans une eau à 35 degrés, avec un praticien qualifié qui accompagne sa patiente tout au long de la séance. Le but recherché ? Lâcher prise, dénouer les tensions physiques et psychiques, évacuer le stress et se mettre en osmose avec son bébé grâce à la respiration.

Quels sont les bénéfices physiques et psychiques ?

Pratiquée dans une eau proche de la température corporelle, la relaxation aquatique prénatale agit sur le corps et le psychisme de la future maman. Ainsi, au niveau physique d’abord, les tensions musculaires et articulaires diminuent, la colonne vertébrale est soulagée de son poids, la posture s’améliore, tout comme la respiration et la circulation sanguine. La combinaison des techniques et de l’eau, dans laquelle le corps ne pèse plus que 10% de son poids habituel, permet de dénouer les tensions physiques inhérentes aux modifications corporelles de la grossesse.

Portée et bercée, la future maman peut également libérer son stress et les noeuds émotionnels du quotidien. Si la relaxation aquatique prénatale permet de nourrir le lien à son bébé, elle aide aussi à diminuer la sensation de fatigue, de stress, d’anxiété et à améliorer le sommeil et la conscience du corps. Quand à l’enfant à naître, il est probable que la sensation de détente ressentie par sa maman lui procure un bien-être des plus bénéfiques à sa croissance.

Quel est le déroulement d’une séance de relaxation prénatale ?

D’abord, avant la séance d’environ trois quart d’heures, un temps d’échange : c’est le moment pour la maman d’expliquer ses ressentis, ses inconforts et ce qu’elle recherche dans la séance, qui démarre ensuite dans l’eau chaude. Après quelques respirations amples, des flotteurs sont fixés aux jambes de la patiente afin d’alléger le poids du dos. Soutenue par le praticien, elle peut alors entamer un programme de mouvements doux et amples, alternés avec des massages calés sur son rythme respiratoire.

Après la séance, une douche fraîche est conseillée, pour dynamiser la circulation sanguine dans les jambes. Une bonne hydratation avant et après la séance est fortement indiquée, dans la mesure où les femmes enceintes se déshydratent plus facilement.

Futures maman, à vous de jouer !

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Tout savoir sur les doulas

• Quel sport pratiquer pendant la grossesse ?

• Dossier maternité

Partagez sur :