Père peu impliqué : comment le faire réagir ?

papa-non-impliqué--LVFE

Vous l’avez remarqué depuis quelques mois, votre conjoint semble fuir votre nouveau-né. Vous avez l’impression qu’il ne participe pas assez à votre vie familiale, vous le sentez distant. Vous avez essayé de lui parler à plusieurs reprises. Malheureusement, il ne vous écoute pas.

Ne vous en faites pas, l’arrivée d’un bébé n’est pas toujours facile, tout le monde a besoin de prendre ses marques. Cependant, vous pouvez toujours agir pour améliorer la situation et aider le père de votre enfant à trouver sa place.

Mais comment faire exactement ?

1 : Essayez de comprendre son ressenti

Bien souvent, votre conjoint devient père le jour où votre enfant vient au monde. En effet, la grossesse était, pour lui, un peu abstraite. Après tout, c’est vous qui étiez la plus proche de votre enfant. Mais maintenant que le bébé est là, les choses sont différentes et vont parfois très vite. Un peu trop vite pour lui.

Certains hommes se sentent démunis face à cette nouvelle situation, face à ce nouveau-né si fragile et préfèrent alors se mettre en retrait.

Puisqu’ils ne se sentent pas à la hauteur, ils attendent patiemment que votre enfant grandisse pour reprendre leur rôle de père. Ce qui vous semble être de l’indifférence est, en fait, un manque de confiance en soi, une peur panique de l’échec.

2 : Laissez-lui des moments seul avec votre enfant

Si votre conjoint évite de prendre votre enfant dans ses bras, c’est simplement parce qu’il a peur de ne pas être à la hauteur, qu’il a peur d’être jugé et critiqué.

Pour l’aider à trouver sa place, il est donc essentiel de lui laisser des moments seul, en intimité, avec votre nouveau-né. Au fur et à mesure, il se sentira plus à l’aise, plus en confiance. Il pourra alors agir avec votre enfant à sa façon sans craindre le regard d’autrui. Vous verrez, plus votre conjoint passera du temps avec votre enfant, plus il en redemandera.

3 : Confiez-lui des tâches spécifiques

Parfois, nous pensons, à tort, que les autres lisent dans nos pensées. Nous aimerions qu’ils prennent les devants, qu’ils fassent les choses sans qu’on leur demande. Malheureusement, ça n’est pas comme ça que ça marche.

Si vous voulez que votre conjoint s’implique dans votre vie de famille, n’hésitez pas à lui confier des tâches spécifiques. Une fois que vous lui direz clairement ce que vous souhaitez, il vous aidera à coup sûr.

Vous pouvez donc lui demander de lire un livre à votre bout de chou pendant que vous faites le dîner, de lui donner le bain pendant que vous faites les courses, etc.

Si le père de votre enfant n’est pas très emballé par toutes ces tâches, c’est peut-être parce qu’il préfère des activités plus dynamiques, plus sportives. Dans ce cas, proposez-lui d’amener votre enfant à la piscine ou de lui faire faire un tour de vélo. Petit à petit, les choses rentreront dans l’ordre !

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Le congé de paternité

 Au secours mon enfant souffre du complexe d’Œdipe

 

Partagez sur :