Au secours, je n’aime pas être enceinte

Au secours, je n’aime pas être enceinte

Alors que la plupart des femmes aiment porter un enfant, certaines vivent très mal leur grossesse. Pourquoi ce sentiment ? Comment aider les femmes enceintes à se sentir mieux ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous aide à y voir plus clair et à vous déculpabiliser 

Je n’aime pas être enceinte, pourquoi ?

Etre enceinte est une expérience unique. Durant 9 mois, la future maman a une relation privilégiée avec son enfant. Pour autant, certaines femmes n’aiment pas être enceintes. Et cela pour diverses raisons. Certaines appréhendent tout simplement cette situation, craignant qu’il n’arrive quelque chose à leur bébé. Ces 9 mois de bonheur se transforment alors en période de stress. D’autres ne supportent pas que leur corps change. La prise de poids est parfois très mal vécue, tout comme l’apparition de vergetures et autres tracas liés à cette situation (jambes lourdes, fatigue, problèmes de dos, diabète de grossesse, etc.).

Parallèlement, il arrive que certaines femmes vivent très mal leur grossesse parce qu’elles sont malades, ont des nausées fréquentes voire vomissent régulièrement.

Enfin, d’autres femmes n’aiment pas être enceintes en raison des privations que cela impose pour la santé du bébé. Arrêt du tabac, de l’alcool, alimentation adaptée à l’image de la viande bien cuite pour les femmes n’étant pas immunisées contre la toxoplasmose, etc., tout ceci peut représenter une forte contrainte pour certaines.

Comment mieux vivre sa grossesse ?

Si vous êtes dans l’une des situations décrites ci-dessus : ne culpabilisez pas ! Il est normal que les changements qui interviennent durant la grossesse vous perturbent et vous tracassent. Toutefois, cela ne remet pas en cause vos capacités à être une bonne maman et cela ne veut pas dire que vous n’aimez pas votre bébé. L’important est de pouvoir parler avec votre conjoint, votre famille, vos amis ou votre médecin. Livrez-vous sur votre ressenti afin que votre entourage puisse vous soutenir et vous aider à aller de l’avant !

La première étape est donc de comprendre pourquoi vous vivez mal votre grossesse. Demandez au papa d’être présent. Il est primordial qu’il vous aide à comprendre la situation et surtout, qu’il ne vous stigmatise pas. Si le problème est lié à la prise de poids, aux vergetures, etc., il est important qu’il puisse vous rassurer en vous complimentant et en faisant ainsi disparaître certains complexes.

Si des douleurs interviennent, là encore, la présence du conjoint est importante pour prendre le relai et prodiguer des massages par exemple afin de faire de cette période un moment de partage.

Enfin, le rôle des proches est aussi de mettre l’accent sur les moments positifs. La future maman doit pouvoir notamment apprécier de sentir le bébé bouger et ainsi mettre en place une relation privilégiée avec ce petit être qui va naître.

Si toutefois vous n’arrivez pas à inverser la tendance et que votre grossesse ne se déroule pas comme vous l’aviez imaginé, n’hésitez pas à consulter un psychologue. Ce sera l’occasion de partager votre ressenti et de trouver la solution la plus adaptée pour vous aider à passer sereinement ce cap !

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

• Le baby blues, de quoi s’agit-il ?

 Tout savoir sur le congé parental

• Quand et comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

 

Découvrez notre dossier maternité

Partagez sur :