Les enfants et les secrets de famille

secrets de famille

Héritage invisible, les secrets sont présents dans nombre de familles. Faut-il tout dire à son enfant ? Quelles sont les conséquences de ces secrets de famille sur son développement ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous répond.

Ces secrets de famille que l’on n’ose dévoiler

Les secrets de famille sont légion. Aussi difficiles à garder qu’à dévoiler, ils impactent la vie de chacun. Il en existe de toutes sortes, même si certains reviennent fréquemment : enfant adopté, enfant élevé par un père aimant qui, l’apprendra-t-on plus tard, ou pas, n’est pas le père biologique, enfant né d’un inceste, certains secrets sont très lourds à porter. Pour les parents, cette situation génère de l’angoisse, ils craignent que leur enfant n’apprenne d’une manière ou d’une autre la vérité avant qu’ils n’aient eu la force de lui dire. Et cette peur, l’enfant y est particulièrement réceptif, il va se construire autour de ce secret de famille et son comportement au quotidien pourra en être impacté plus ou moins fortement.

Secrets de famille et échec scolaire

De nombreux psychologues s’accordent à dire que réussite scolaire et secret de famille ne font pas bon ménage. En effet, selon eux, l’enfant ressent qu’on ne lui dit pas tout. Il va alors considérer qu’il ne doit pas apprendre, qu’il ne doit pas tout savoir, une analyse engendrant bien souvent un blocage voir un échec à l’école. L’enfant peut en effet être fermé à toute idée de découverte et n’éprouver aucun plaisir dans l’apprentissage.

Un manque de confiance en soi et en les autres

Si l’enfant perçoit qu’il y a un secret dans la famille et qu’on ne lui en parle pas, il peut considérer qu’il n’est pas digne d’être dans la confidence. Ce sentiment pourra engendrer un manque de confiance en lui mais l’enfant s’expose également au risque de devenir paranoïaque. Il considérera alors que tout le monde ment et n’accordera aucun crédit à ce que sa famille, ni même les autres lui diront.

Quand et comment révéler un secret de famille à un enfant ?

L’enfant doit détenir toutes les clés pour se construire. Si certains secrets sont difficiles à dévoiler, peut-être faudra-t-il n’en révéler qu’une partie sans entrer dans les détails. C’est le cas notamment pour un enfant né d’un inceste. En revanche, si l’enfant a été adopté ou s’il est élevé par un parent qui n’est pas son parent biologique, il semble essentiel de lui dire assez tôt. L’enfant, pour son développement, a besoin de savoir d’où il vient. Mais attention, ce secret peut être un coup de massue pour lui. Il sera indispensable de dialoguer, de lui prouver que vous l’aimez plus que tout et de lui montrer que cette situation ne change rien pour vous. Il faudra le rassurer et si la révélation de votre secret de famille semble perturber votre enfant de manière importante, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un psychologue ou un psychiatre pour qu’il puisse laisser parler ses émotions avec une personne extérieure à cette famille qui, un temps, lui a menti.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Renouer le dialogue grâce à la médiation familiale !

 

Partagez sur :