Un Pédiatre vous répond ! [Question : Bégaiement]

Mon enfant bégaie : comment réagir et que faire pour l'aider ?

Ghislaine D. a posé la question suivante :

Mon fils de 28 mois est très autonome. il a commencé à prononcer ses premiers mots peu après 1 an. il parlait correctement, jusqu’à ce que recemment, il se mette à imiter un de ses oncles qui bégaie, de passage chez nous. Maintenant, il ne peut s’exprimer sans bégayer. Cela sera-t-il définitif ou est-il possible qu’il abandonne. Que dois-je faire?

Voici la réponse de la pédiatre : 

Le bégaiement est un trouble du langage caractérisé par des répétitions de sons (syllabes, phonèmes) voire des mots entiers, par des prolongations des sons et des blocages au sein des mots ou à leur jonction. Il est à distinguer du bredouillage (parole indistincte) et du balbutiement (parole mal articulée). Un pour cent de la population mondiale souffre de bégaiement.

La cause en est probablement multifactorielle : à un terrain neuronal génétique particulier se surajoutent des facteurs émotionnels, psychologiques et environnementaux. Des recherches sont actuellement en cours pour mieux comprendre les mécanismes neurologiques en cause.

Le bégaiement chronique doit être pris en charge car il s’agit d’une véritable souffrance pour le bègue.

Lors de l’acquisition du langage chez les jeunes enfants, il est fréquent que les mots se bousculent, puis la parole devient fluide. Entre 2 et 3 ans de nombreux enfants bégaient de façon transitoire. Dans un cas sur quatre, l’enfant entre dans un véritable bégaiement avec rythme de parole perturbé et vrais blocages, crispation des lèvres et des mâchoires et une grande tension : l’enfant sachant parfaitement ce qu’il veut dire mais n’y parvenant pas, ce qui occasionne un surcroît d’anxiété.

Même si le bégaiement précoce disparaît le plus souvent aussi mystérieusement qu’il est apparu, il est nécessaire de ne pas faire comme si de rien n’était.

Avant tout, se montrer compréhensif, calme, patient et attentif à ce qu’il veut dire.Pas de conseil (« parle moins vite », « respire », « articule »…), pas de moqueries, mais une écoute patiente et un intérêt pour le sens de cette parole, pour ce désir de communication. Si le bégaiement s’installe, il faut consulter au bout de 4 à 6 mois un phoniatre ou un orthophoniste qui aidera ensemble, l’enfant et sa famille. Ce réajustement familial face au langage de l’enfant donne d’excellents résultats s’il est mis en œuvre précocement.

Votre fils de 28 mois brusquement se met à bégayer suite à la visite d’un oncle bègue. Le bégaiement n’est pas une maladie et à fortiori pas une maladie contagieuse. Il peut s’agir d’une simple attitude d’imitation qui passera rapidement mais aussi d’un début de bégaiement qui doit être pris en considération.

Suivez les conseils de calme et d’écoute bienveillante, ne parlez pas devant lui de vos inquiétudes pour qu’il continue à avoir envie parler avec vous et ne culpabilisez pas son oncle qui doit être navré des effets secondaires de son passage chez vous…

Si le bégaiement ne disparaît pas rapidement, consultez pour éviter qu’il ne se pérennise.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Partagez sur :

Il y a 4 commentaires concernant “Un Pédiatre vous répond ! [Question : Bégaiement]

  1. Salut mon fils age de3anset demi,commence a bégayer cette semaine.j ignorela cause.il repete la première lettre .

  2. Bonjour Sarah,
    Comme mentionné dans l’article il est fréquent, lors de l’acquisition du langage chez les jeunes enfants, que les mots se bousculent. Entre 2 et 3 ans de nombreux enfants bégaient de façon transitoire. Dans un cas sur quatre seulement, l’enfant entre dans un véritable bégaiement avec rythme de parole perturbé et vrais blocages, crispation des lèvres et des mâchoires et une grande tension : l’enfant sachant parfaitement ce qu’il veut dire mais n’y parvenant pas, ce qui occasionne un surcroît d’anxiété. Dans votre cas, nous vous recommandons de faire le point avec votre pédiatre qui sera en mesure de vous rassurer et vous orientera, s’il le juge nécessaire, vers un orthophoniste. Bonne continuation et à bientôt sur le blog !

  3. Ma fille de 12 ans c’est mis a bégayer il y a 4 jours . Certains élèves se moque déjà . Dois-je l’emmené à l’orthophoniste ?

  4. Bonjour Marion,

    Au vu de ces éléments et sans plus d’informations sur le dossier médical de votre enfant, nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec son médecin afin d’évoquer avec lui le bégaiement de votre fille. Il pourra, s’il le juge nécessaire, vous orienter vers un spécialiste. D’ici là, rassurez votre fille, soyez à l’écoute et parlez-en à l’enseignant de votre fille, afin d’éviter les moqueries et humiliations de la part d’autres élèves. Bonne continuation et à bientôt sur le blog !