Peut-on faire du sport pendant la grossesse ?

Peut-on faire du sport pendant la grossesse ?

Pour ces femmes adeptes de l’effort, le sport est un plaisir devenu indispensable au fil du temps et des entraînements. Pratiquer des exercices physiques au quotidien leur permet de conserver un esprit sain dans un corps sain. A l’annonce d’une grossesse, ces futures mamans se questionnent : doivent-elles stopper leurs habitudes sportives pendant les 9 mois à venir ? Faire du sport peut-il entraîner des complications pour l’enfant ? Ou au contraire, est-il recommandé de rester active ? Mais dans ce cas, quels exercices sont à pratiquer ou à l’inverse que faut-il proscrire ? Le blog La Vie Facile répond à vos questions ! 

Pour quelles raisons faire du sport pendant la grossesse ?

Sport et grossesse ne sont pas incompatibles, bien au contraire. La pratique d’une activité sportive pendant les neuf mois de la grossesse possède de nombreux bienfaits tant pour la maman que pour l’enfant !

Du côté de la future maman, le sport agit sur le moral. La grossesse est un marathon de quarante semaines pour lequel vous avez besoin d’énergie. Le sport améliore votre condition physique mais permet aussi de vous détendre et d’évacuer le stress. Par ailleurs, l’activité sportive faciliterait le travail au moment de l’accouchement grâce à un entretien de la musculature abdominale et de meilleures performances respiratoires.

Toutefois, tous les sports ne sont pas bons à pratiquer durant la grossesse. Il est donc nécessaire d’être suivi par son médecin avant d’entamer une activité sportive !

Quels sont les exercices physiques adaptés à la grossesse ?

Tout dépend du déroulement de la grossesse, du niveau physique et de la santé de la maman.

Sauf contre-indication, une femme enceinte peut tout à fait rester active et dynamique sans que cela implique de complication pour l’enfant. Il faut pour cela que la pratique sportive soit raisonnable et adaptée. Vous pouvez également vous adresser à un coach sportif professionnel afin d’obtenir un programme personnalisé. Ainsi, vous pouvez par exemple pratiquer la marche à pied, des séances de gymnastique douce, suivre des cours de natation ou d’aquagym. Le yoga est quant à lui un excellent moyen de se préparer à l’accouchement.

À l’inverse, vous devez éviter les sports avec risque de chutes, chocs et secousses tels que le jogging, l’équitation, les sports de combat, la plongée sous marine ou encore le ski.

Futures mamans débutantes

Pour les futures mamans novices en sport, une grossesse est une bonne raison d’entamer une activité physique pour les mêmes raisons évoquées précédemment. Quel que soit le niveau, il s’agit de trouver le bon équilibre, les exercices adaptés et le bon dosage. Parlez-en à votre médecin.

Enfin, quelles que soient vos habitudes, il est important que vous conserviez une alimentation saine et équilibrée. Buvez de l’eau en grandes quantités et reposez-vous dès les premiers signes de fatigue. Faire du sport, ok, mais pensez à vous ménager !

 

Cet article vous intéresse ? Découvrez également :

•  Reprendre le sport après l’accouchement 

•  Retrouver la forme après l’accouchement, oui mais comment ?

•   Perdre du poids après l’accouchement : quels régimes ?

 

Partagez sur :