Le retour de couches : qu’est-ce que c’est ?

Le retour de couches : qu'est ce que c'est ?

Qu’est-ce que le retour de couches ? Quand intervient-il ? Quand doit-on reprendre une contraception après l’arrivée de bébé ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser à la suite d’un accouchement ! Le blog La vie facile avec mon enfant vous en dit plus…

Le retour de couches correspond au retour des règles chez la femme, suite à un accouchement. Le système hormonal de la femme reprend petit à petit son rythme habituel et celle-ci peut à nouveau tomber enceinte. 

La prolactine : l’hormone qui interrompt le cycle féminin

Avant d’aborder le retour de couches, il est important de comprendre pourquoi les règles s’interrompent durant une grossesse. C’est la prolactine, l’hormone qui déclenche la lactation après la naissance, qui engendre l’arrêt des règles chez la plupart des femmes.

De manière générale, lorsque la femme est enceinte, le taux de prolactine augmente, engendrant à la fois l’interruption du cycle menstruel et le développement des seins. Il arrive cependant que chez certaines femmes, cette hormone soit moins sécrétée et elles continuent ainsi à avoir leurs règles durant la grossesse.

Les lochies et le petit retour de couches

Après l’accouchement, des pertes rouges, roses puis brunâtres sont constatées. Il s’agit des lochies. Ces pertes de sang sont tout à fait normales et peuvent durer 2 à 3 semaines selon les femmes, n’ayez aucune crainte. Tout d’abord abondantes, elles deviennent moins importantes au fil des jours.

En parallèle des lochies, un écoulement sanguin plus abondant peut intervenir. Cela se passe en général entre le 12ème et le 15ème jour après l’accouchement, là encore tout ceci peut être variable selon les femmes. Ce moment est parfois douloureux comme le sont les règles pour les femmes qui souffrent de dysménorrhée.

Le retour de couches : quand ? comment ?

Après ces différentes étapes intervient le retour de couches. Si la femme allaite, le retour de couches n’interviendra pas avant la fin de l’allaitement. En effet, durant cette période, le corps produit de la prolactine, cette fameuse hormone qui interrompt le cycle. En revanche, pour les femmes qui n’allaitent pas, le retour de couches intervient bien plus tôt, à savoir un ou deux mois après l’accouchement.

Les symptômes sont identiques à ceux que l’on retrouve habituellement au moment des règles à savoir des douleurs dans les seins, des maux de ventre, des troubles de l’humeur, etc. Les saignements lors du retour de couches peuvent être plus abondants, là encore c’est tout à fait normal.

A noter que durant la grossesse, les tissus s’assouplissent, ce qui peut limiter l’intensité des douleurs durant les règles, de quoi ravir celles dont les règles sont parfois très douloureuses !

Malgré ce que l’on peut entendre, la contraception est essentielle, même avant le retour de couches. En effet, 10% des femmes ovulent avant même le retour de leurs règles. Autrement dit, une grossesse tout juste terminée peut très bien en cacher une autre !

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

  Suivi post-natal : planning de tous vos rendez-vous médicaux

  Retrouver la forme après l’accouchement, oui mais comment ?

 Tout savoir sur le congé parental

Partagez sur :