Tout savoir sur la rééducation du périnée

Tout savoir sur la rééducation du périnée

Après l’accouchement, la rééducation du périnée peut s’avérer indispensable. Mais qu’est-ce que la rééducation périnéale ? Dans quel cas est-elle préconisée ? Comment se déroule-t-elle ? Est-ce long ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous en dit plus… 

Dans quel cas la rééducation périnéale est-elle indispensable ?

Le périnée est un ensemble de muscles, de ligaments et de membranes qui a pour fonction de soutenir les organes du petit bassin, à savoir la vessie, le vagin et le rectum.

Durant la grossesse et l’accouchement, les tissus se distendent de façon plus ou moins importante selon les femmes. Pour certaines, les rapports sexuels seront altérés et le plaisir sera moins important. Dans les cas les plus graves, on constate ce que l’on appelle couramment une descente d’organes ou prolapsus. C’est pourquoi la rééducation du périnée doit être réalisée rapidement après l’accouchement.

La rééducation périnéale : un passage obligatoire ?

Certaines femmes n’auront pas besoin de remuscler leur périnée. Pour savoir si cette rééducation est nécessaire, un kinésithérapeute ou une sage-femme procédera à un examen et déterminera si les organes du petit bassin sont parfaitement maintenus. Le professionnel rencontré posera également des questions, notamment quant à l’apparition de fuites urinaires et d’éventuelles douleurs lors des rapports sexuels. De manière générale, la rééducation périnéale débute environ 6 semaines après l’accouchement mais il est parfois conseillé de commencer plus tôt.

Comment se déroule la rééducation du périnée ?

Quand cela est nécessaire, les femmes dont le périnée n’est plus assez musclé se voient prescrire une dizaine de séances de rééducation du périnée. Ces séances peuvent être effectuées auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute. qui apprendra à ses patientes comment contracter son périnée et ainsi le remuscler.

La rééducation du périnée s’effectue via un toucher vaginal pour que la femme puisse prendre conscience de ses différents muscles ou à l’aide d’une sonde pour maîtriser ses contractions et renforcer son muscle. Si les séances sont souvent prescrites à raison d’une à deux fois par semaine, la femme peut tout à fait reproduire ces exercices chez elle.

Les exercices de Kegel peuvent être pratiqués très simplement. Il suffit pour cela de contracter les muscles que l’on utilise pour retenir ses urines durant 10 secondes, de relâcher 10 secondes et de recommencer entre 10 et 20 fois. Les exercices de Kegel ont à la fois pour vocation de rééduquer le périnée et de lutter contre les fuites urinaires.

La rééducation périnéale est-elle prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Toutes les séances de rééducation périnéale sont prises en charge à 100% par la Sécurité Sociale, sur présentation d’une prescription médicale. De même, si une sonde vaginale est prescrite, elle sera remboursée intégralement.

 

Cet article vous intéresse ? Découvrez également :

•  Descente d’organes : tout savoir sur le prolapsus

  Suivi post-natal : planning de tous vos rendez-vous médicaux

Partagez sur :