Sensibiliser mon enfant à la biodiversité

Petite fille dans un champ de fleurs

Le 5 juin, c’est la Journée Mondiale de l’Environnement. C’est l’occasion de rappeler qu’il est important de sensibiliser les enfants, dès leur plus jeune âge, à la biodiversité qui les entoure, à l’écologie et plus globalement, à la préservation de l’environnement. Vous vous demandez comment faire ? Voici quelques pistes.

Biodiversité : agir et sensibiliser dès les premières années

Notre planète dispose d’un monde vivant extrêmement riche. Toutefois, cette biodiversité est mise à l’épreuve et les équilibres entre les différentes espèces d’êtres vivants sont perturbés. Il est primordial de sensibiliser un enfant à la préservation de l’environnement et à l’importance de la biodiversité. En effet, plus il en apprend sur ce qui l’entoure, plus il sera apte à vivre en adéquation avec l’environnement, et à le respecter.

En outre, sensibiliser votre enfant à la biodiversité sera également bénéfique pour lui ! Au contact de la nature, il développera ses capacités d’attention, de curiosité, d’écoute, de respect et sera plus à même de gérer ses émotions négatives. Il souhaitera alors en apprendre plus sur la nature qui l’entoure, et deviendra ainsi un vrai petit citoyen éco-responsable.

Cependant, afin d’éveiller un enfant à des problématiques aussi complexes que le développement durable et la biodiversité, il faut rivaliser d’astuces et d’imagination.

7 gestes simples… mais efficaces pour éduquer votre enfant à la biodiversité

Voici 7 conseils pour que votre enfant en apprenne davantage sur l’environnement qui l’entoure et respecte la biodiversité.

Utiliser des livres imaginés et des reportages animaliers

Vous pouvez commencer par quelque chose de simple : assouvir sa curiosité grâce à un livre imagé permettant de lui apprendre à reconnaître des animaux, des insectes, des arbres et des plantes. Lorsqu’il grandit, vous pouvez lui acheter des BD explicatives ou des livres plus poussés afin qu’il puisse comprendre le rôle et les interactions des diverses espèces qui composent la biodiversité. De nombreux reportages proposent des images exceptionnelles de la nature ; ils peuvent être utiles notamment pour sensibiliser votre enfant aux espèces animales menacées.

Jouer à des jeux de société pédagogiques

Pour captiver l’attention de votre enfant, vous pouvez également miser sur le jeu. Différents jeux de société pédagogiques existent et visent, in fine, à apprendre les noms et les sons des animaux, leurs habitats, à reconnaître les plantes, en répondant à des questions. Par exemple, le jeu « Mes premières énigmes d’animaux » de Bioviva, à partir de 3 ans, est un excellent choix !

Multiplier les sorties

Tâchez d’organiser des petites excursions rurales aussi souvent que possible, balades au parc, en forêt, dans une réserve naturelle… Profitez de ces moments pour faire découvrir à votre enfant le cycle des végétaux, des saisons ou pour lui apprendre comment déterminer l’âge d’un arbre. Capitalisez au maximum sur l’aspect ludique de l’expérience en lui lançant des défis : reconnaître les plantes, les animaux, ramasser des feuilles d’arbres pour en faire un herbier, participer à un jeu de piste dans la nature… D’innombrables possibilités s’offrent à vous !

L’initier au jardinage

Rien de tel que le jardinage pour initier les jeunes enfants aux fleurs, aux plantes aromatiques ou encore aux produits de notre assiette. L’activité leur permet de prendre conscience de la vie qui les entoure, jusque dans une toute petite graine. Vous pouvez également leur apprendre à consommer « responsable », par exemple en optant pour des fruits et légumes en accord avec les saisons.

Vous rendre à l’école à pied ou à vélo

Pour montrer l’exemple et prouver à votre tout-petit qu’il est important de préserver l’environnement, privilégiez au maximum la marche, le vélo ou la trottinette pour les trajets courts, par exemple pour aller à l’école le matin. Ce geste est parfait pour le sensibiliser à la pollution atmosphérique générée par les voitures et son impact sur la biodiversité.

Lui apprendre à trier ses déchets

A partir de 5 ans, vous pouvez apprendre à votre enfant à trier les déchets ou, en tout cas, à le sensibiliser au tri sélectif et au recyclage. Expliquez-lui le concept, montrez lui comment procéder sans le forcer et laissez-le faire naturellement par la suite.

Si vous disposez d’un espace extérieur, vous pouvez également fabriquer avec votre enfant un bac à compost dans un coin du jardin, à l’abri de la lumière et de la pluie.

Participer à des opérations de collecte de déchets avec lui

Enfin, dès que votre enfant atteint l’âge de pouvoir porter de petits sacs, vous pouvez lui proposer de participer à des collectes de ramassage des déchets près de chez vous. L’activité, aussi ludique qu’utile, est un excellent moyen pour le sensibiliser à l’écologie et le dissuader définitivement de jeter ses déchets n’importe où, et surtout pas dans la nature ! Elle peut même faire l’objet d’une sortie en famille.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Famille nombreuse et attitude éco-responsable

 Les objectifs de la pédagogie Montessori

Partagez sur :