Comment gérer la première carte bancaire de votre enfant ?

Comment gérer la première carte bancaire de votre enfant ?

Votre ado réclame sa première carte bancaire ? Quels sont ses arguments ? En tant que parents, vous redoutez qu’il en fasse un mauvais usage et hésitez à céder à sa demande. Saviez-vous qu’il existe différents niveaux d’autorisation ? Comment accompagner votre ado face à ses nouvelles responsabilités ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous guide ! Voyons ensemble les types de cartes bancaires conçues à l’attention des jeunes et comment bien les utiliser… 

Votre enfant a-t-il vraiment besoin d’une carte bancaire ?

D’après lui, tous ses amis ou presque ont déjà une carte bancaire, carte avec laquelle ils peuvent régler eux-mêmes leurs petits achats ou leur place de cinéma. De son côté, votre adolescent reçoit encore son argent de poche en liquide et est obligé de vous réclamer de la monnaie avant de sortir. Cette différence de traitement lui semble injuste et infantilisante. Pour autant, votre enfant a-t-il réellement besoin d’une carte bancaire ?

A partir de quand votre ado peut-il avoir sa propre carte bancaire ?

En théorie, dès 12 ans, un jeune peut posséder une carte de retrait ou même une carte de paiement. La plupart des banques ont développé des offres destinées aux jeunes de 12 à 17 ans. Dans les faits, il est conseillé de prendre en compte la maturité de votre ado avant de céder. Bien qu’il réclame une carte, demandez-vous s’il sera en mesure de juger si son besoin est réel ou si, au contraire, tel achat ou tel achat est inutile ?

La carte bancaire comme outil pédagogique

La carte bleue est avant tout un outil pédagogique grâce auquel votre adolescent poursuit son apprentissage. C’est un moyen de gagner en autonomie : il apprend à gérer une somme d’argent dématérialisée, à économiser et surtout à ne pas céder à la tentation de l’achat plaisir.

Par ailleurs, la première carte bancaire est souvent vécue comme un privilège pour lequel vous lui accorder votre confiance : à lui désormais de faire ses preuves face à ses nouvelles responsabilités !

Avant d’autoriser quoi que ce soit, parlez-en en famille. Expliquez à votre jeune ce que vous attendez de lui et abordez les limites ou les conséquences en cas de mauvaise gestion de son porte-monnaie électronique. L’idéal est de prendre rendez-vous tous ensemble dans votre agence avec votre conseiller bancaire de façon à donner plus de poids aux nouvelles responsabilités qui attendent votre enfant.

Qui peut souscrire ?

C’est vous, parents, qui pouvez souscrire et autoriser l’accès à une carte bancaire. La CB est enregistrée au nom de l’enfant et fonctionne sur le même principe qu’une carte bancaire classique, à l’aide d’un code secret à quatre chiffres.

Mais contrairement aux CB classiques, vous déterminez à l’avance le type d’actions (retrait et/ou paiement) autorisées, fixez le plafond de retrait ainsi que le montant maximum des dépenses hebdomadaires ou mensuelles.

De même, vous pouvez alimenter la carte directement à partir de vos comptes ou bien faire en sorte qu’elle soit rattachée directement au compte ou au livret de votre enfant.

Discutez-en avec votre enfant et optez pour la formule qui vous paraît la plus adaptée. N’hésitez pas à modifier par la suite le niveau d’autorisation ou les sommes disponibles en fonction du succès de l’opération. A l’inverse, vous pouvez également stopper l’essai si votre ado n’est pas encore prêt à gérer seul son porte-monnaie électronique.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Donner de l’argent de poche à son enfant : nos conseils !