Puberté précoce : avis d’un spécialiste

Adolescente acné

Comment savoir si votre enfant vit une puberté précoce ? Il n’est pas encore adolescent mais il subit déjà des changements trop visibles voire gênants ? Notre médecin vous éclaire.

K. a posé la question suivante :

« Bonjour, Ma fille de 9 ans et 10 mois commence à avoir du duvet pubien sombre. Elle a commencé à avoir des bourgeons mammaires à 1 mois avant ses 9 ans. Depuis 2 mois l’un de ses seins s’est développé. Sa transpiration est odorante et a quelques pertes. Elle mesure 1m33. Elle a stagné à 1m29 pendant 6 mois puis a pris 4 cm ces 3 derniers mois. Rien sous les aisselles. Est-ce une puberté avancée? Précoce? Dois-je m’inquiéter pour sa croissance (taille définitive)? Merci »

Voici la réponse du médecin :

Qu’est ce qu’une puberté précoce ?

On parle de puberté précoce quand elle survient avant 8 ans chez les filles et 10 ans chez les garçons. Pour les filles, elle se définit par le développement des seins avant l’âge de huit ans, les règles apparaissant environ deux ans après.
L’apparition d’une puberté précoce amène au paradoxe d’une grande taille pendant l’enfance et d’une petite taille adulte. Comme une puberté précoce accélère la maturation du squelette, la croissance se terminera plus tôt. Sans traitement, certaines de ces filles peuvent mesurer 10 cm de moins à l’âge adulte.

Le diagnostique de la puberté précoce

Dans votre cas, il peut en effet s’agir d’une puberté précoce avec retard de croissance et signes pubertaires. Mais il est très difficile de l’affirmer sur la seule clinique. Il est important de vérifier que nous sommes bien en présence d’une puberté précoce.Ce diagnostic est confirmé à la fois par la radiologie avec mesure de l’âge osseux mais surtout par des dosages hormonaux (testostérone, SDHEA, delta quatre androstenedione, cortisolémie…) qui permettent de confirmer ou non cette hypothèse. Ce sont les endocrinologues pédiatriques qui prennent en charge cette symptomatologie mais il faut pour cela passer initialement par votre médecin traitant. Une fois le diagnostic de puberté précoce posé, la question se pose d’un éventuel traitement qui bloque l’évolution du processus. Plusieurs critères sont alors pris en compte : le pronostic de taille, l’âge estimé des premières règles et la psychologie de l’enfant qui peut vivre difficilement ce phénomène.

Je vous conseille de consulter votre médecin pour déclencher les examens nécessaires et surtout de bien en parler avec votre fille pour qu’elle comprenne et accepte tout ces bouleversements.

Docteur Wilfrid Ecuer

Vous souhaitez réagir à cet article ? Poser une question au Pédiatre ?

Poser une question à notre Pédiatre

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par le pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :

Il y a un commentaire concernant “Puberté précoce : avis d’un spécialiste