Comprendre et vaincre la phobie scolaire

Comprendre et vaincre la phobie scolaire

Qui sont ces enfants ? Pour quelles raisons ressentent-ils cette anxiété scolaire ? Comment les accompagner et faire en sorte qu’ils surmontent cette phobie de l’école ?

Phénomène flou, encore méconnu, la phobie scolaire est difficile à détecter. Dès le plus jeune âge, de la maternelle et jusqu’aux études post-bac, filles et garçons, bons et mauvais élèves, des centaines d’enfants sont en souffrance. Face à cette peur, à la fois obscure et pourtant bien réelle, parents et professionnels se sentent souvent désemparés et désarmés. Pas de panique, le blog La vie facile avec mon enfant vous apporte des premiers éléments de réponse. 

Qu’est-ce que la phobie scolaire ?

La phobie scolaire est littéralement la peur de l’école : l’enfant, collégien ou lycéen, est incapable de suivre une scolarité normale et ne parvient pas à se rendre en classe sans éprouver d’importants symptômes physiques et/ou psychologiques.

Maladie non reconnue, les professionnels de la santé alertent aujourd’hui l’Education Nationale. La phobie scolaire est une forme de dépression, l’expression d’un profond mal-être qu’il est primordial d’endiguer.

L’anxiété scolaire n’est ni un acte de rébellion de votre ado, ni un caprice ni encore de la fainéantise, c’est pourquoi il est essentiel de pouvoir identifier ce cri d’alerte chez votre enfant.

Comment détecter la phobie scolaire ?

Certains signes peuvent traduire un état de phobie scolaire chez votre enfant, comme :

  • Des symptômes physiques (maux de ventre ou vomissements, crises d’angoisse ou crises de spasmophilie, troubles du sommeil, perte d’appétit, etc.)
  • Des paroles inquiétantes (menace d’une fugue ou d’un suicide)
  • Des convocations à répétition (votre enfant multiplie les retards et absences ou cherche à se rendre à l’infirmerie de plus en plus fréquemment par exemple)

Vous avez observé un ou plusieurs de ces signaux ? Cela se produit en semaine, et disparaît le week-end ou pendant les périodes de vacances scolaires ? Soyez attentifs et restez plus que jamais à l’écoute de votre enfant si c’est le cas.

Pour quelles raisons la phobie scolaire se déclenche-t-elle ?

Perte de repères, enfant timide, hypersensible, élève angoissé, isolé et malmené par ses camarades, un élève souffre-douleur d’un professeur, etc. Les raisons pour lesquelles la phobie de l’école s’installe sont nombreuses et difficiles à identifier. Dans ces conditions, comment surmonter une telle situation ?

Des solutions pour vaincre la phobie scolaire

Si votre enfant souffre de phobie scolaire, il a avant tout besoin de votre aide et du soutien de tout son entourage. Ecoutez-le, posez-lui des questions de façon à comprendre ses difficultés. Laissez-le s’exprimer sans le juger. Votre confiance et votre amour sont indispensables.

Si les cours sont temporairement suspendus, préférez ne pas couper votre ado des autres enfants de son âge. Proposez-lui des activités extrascolaires comme la musique, ou un atelier créatif.

Si l’enseignement à distance est une solution à la phobie de votre enfant, la déscolarisation n’est, à termes, pas conseillée. En effet, elle risquerait d’accentuer la peur de votre jeune, voire de la transformer en phobie sociale ! Le retour en classe est donc essentiel même si vous prenez votre temps ou si la réintégration est progressive.

De plus, l’aide peut venir de l’extérieur : suivi par un pédopsychiatre et thérapie familiale sont en effet souvent nécessaires pour compléter l’accompagnement des parents.

 

 Le sujet vous intéresse ? Découvrez également : 

  Ado : au secours, ma fille de 12 ans ne m’écoute pas !

•  Au secours, ma fille veut se maquiller : nos 5 conseils !

  Combattre l’acné efficacement !

Partagez sur :