Quand et comment parler de la drogue à mon enfant ?

image-LVFE-drogue-1

La drogue est un sujet essentiel à aborder avec ses enfants et pourtant encore assez tabou. Les parents craignent d’aborder ce sujet et surtout, ne trouvent pas toujours les « bons » mots. Comment parler de drogue à ses enfants ? Il y a-t-il un bon moment ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous répond.

Dois-je attendre que mon enfant vienne vers moi ?

Selon Drogues Info Services, il n’y a pas réellement d’âge pour aborder ce sujet. Cela dépend de l’environnement de votre enfant, de sa maturité, etc. C’est pourquoi, parfois, il est préférable d’attendre que ce soit votre enfant qui fasse le premier pas. S’il a vu des amis consommer de la drogue, s’il souhaite connaître les effets de celle-ci, il viendra peut-être vous interroger.

Comment aborder le sujet de la drogue avec mon enfant ?

Certains parents préfèrent anticiper au cas où l’enfant ne ferait pas la démarche de s’informer auprès d’eux. Mais parler de la drogue à son enfant n’est pas chose simple. Ce n’est pas un sujet que l’on peut traiter à la légère. Pour autant, il ne faut pas en faire un débat trop sérieux qui pourrait repousser l’enfant ou commencer à lui interdire de prendre de la drogue ce qui pourrait justement l’inciter à le faire, nous connaissons tous l’esprit de contradiction de l’adolescent. Prenez le temps de vous asseoir avec votre enfant, de lui demander s’il connaît les différentes drogues, si des amis à lui en consomment, s’il en voit circuler autour de chez vous ou à l’école etc. Tentez d’avoir un discours pédagogique sans être rébarbatif pour autant, renseignez-vous auparavant pour connaître les risques de la prise de drogue et lui montrer que vous maîtrisez votre sujet.

Parler de drogue : dois-je déléguer cette conversation ?

Bien sûr, certains enfants rechignent à parler de sujets sérieux avec leurs parents. Drogue, sexualité, alcool, ces sujets parfois tabous ne sont pas simples à aborder en famille. Dans ce cas, n’ayez pas peur de déléguer à un proche cet échange, mieux vaut faire cela que de laisser son enfant dans l’ignorance. Un parrain, une marraine, un ami proche de la famille, le tout est de trouver quelqu’un en qui votre enfant a une entière confiance afin qu’il puisse se livrer complètement et parler de la drogue et de ses conséquences.

Comment réagir quand mon enfant vient me parler de drogue ?

Si votre enfant décide de lui-même de venir vous voir pour parler de la drogue, soyez à l’écoute de ses interrogations. Et s’il vous avoue avoir consommé de la drogue, tentez de trouver le comportement le mieux adapté. Certes, vous pouvez le punir, mais il faudra en amont comprendre pourquoi il a pris de la drogue, avec qui et lui expliquer en quoi ce n’est pas bien et pas seulement lui interdire d’en prendre. Si, malgré tout, votre enfant continue de se droguer, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin qui pourra vous aider à trouver les solutions les mieux adaptées pour vous faire aider.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

Contraception : comment aborder le sujet avec son enfant ?

Parler de sexualité avec son ado : 4 règles d’or

Mon enfant harcèle les autres à l’école : que dois-je faire ?

Partagez sur :