Enurésie diurne : mon enfant de 4 ans fait pipi dans sa culotte

Enurésie diurne : mon enfant de 4 ans fait pipi dans sa culotte : que faire ?

Claire B. a posé la question suivante :

Bonjour,
Mon fils (bientôt 4 ans et demi) a des accidents à répétition la journée (pipi, pour les selles, aucun pb). Cela peut être tous les jours pendant une période et se résorber quelque temps. Nous avons consulté une psychologue et il a eu quelques séances avec elle, d’après notre psy, mon fils est en opposition avec nous, ses parents et veut être le chef à la maison (enfant unique, pas de bébé à venir), son conseil : mettre un cadre, rester ferme, ne pas négocier.
Ok, mais peu d’amélioration, que ce soit à l’école ou à la maison. Nous avons également consulté une ostéopathe qui n’a rien détecté d’anormal. 
Je précise que mon fils ne demande pas quand il a envie et ne vas pas aux toilettes de sa propre initiative sauf pour les selles, mais la problématique est de savoir s’il sent l’envie d’uriner arriver, ce qui n’est pas simple à exprimer pour un enfant de 4 ans et demi. 
Il rentre en moyenne section en septembre et avons décider d’aller voir un urologue pour écarter tout problème mécanique? votre avis? Je précise qu’il porte des couches la nuit et en aucun nous lui mettons la pression, on lui a dit que c’est lui qui décidait.
Je vous remercie pour votre avis, conseils, autres pistes que nous aurions négligées.

Voici la réponse de la pédiatre :

La propreté diurne s’acquiert en général entre dix-huit mois et trois ans selon la maturité neurologique et psychologique de l’enfant, son désir de devenir propre et l’implication adaptée des parents. A l’entrée à la maternellec’est la plupart du temps un acquis.

Il peut y avoir des « rechutes passagères » en matière de propreté diurne pour les urines. Une infection urinaire ou une cystite peuvent être incriminée mais alors l’énurésie n’est pas isolée et s’accompagne de fièvre, douleurs, petites pertes d’urine fréquentes.

Certains enfants présentent une immaturité vésicale et ont du mal à se retenir, d’autant qu’ils ne vident pas complètement leur vessie lors de la miction. Il faut leur recommander de bien faire pipi jusqu’à la fin, leur faire accomplir des petits exercices d’interruption volontaire de miction et parfois adjoindre un bref traitement médical.

Tout événement pouvant entraîner une perturbation psychologique peut provoquer des pipis à la culotte passagers : conflits parentaux, angoisse de séparation, arrivée d’un autre enfant, problèmes scolaires, changement dans la vie quotidienne, désir d’attirer l’attention des parents…

Votre fils est propre le jour depuis un certain temps et a des périodes sans accident. Il ne s’agit probablement pas d’un problème mécanique qui serait, lui, permanent.

Un enfant de quatre ans et demi peut très simplement exprimer son envie de faire pipi s’il le désire. N’attendez pas qu’il demande, il n’en a pas envie ou oublie peut être, absorbé dans ses jeux. Vous devez régulièrement l’accompagner aux toilettes en disant que c’est le moment d’essayer de faire pipi. Ceci n’est pas un choix, c’est une aide. Évitez de parler de ces accidents devant autrui, ne le réduisez pas à un petit garçon ayant une énurésie et ne soyez pas inquiète. S’il en a envie, tout rentrera dans l’ordre rapidement.

Si vous avez pris rendez-vous avec un urologue d’enfant, il vous rassurera mais vous pouvez aussi en parler avec son pédiatre. En ce qui concerne la nuit, on enlève les couches quand elles sont sèches depuis plusieurs jours et que l’enfant est d’accord pour les enlever.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Quand et comment commencer l’apprentissage de la propreté ?

•  A 3 ans, mon enfant ne veut pas faire caca sur le pot, que faire ?

Nous attirons l’attention des lecteurs de notre blog sur le fait que ce service gratuit a ses limites : aucun examen clinique n’étant réalisé par notre pédiatre, les éléments fournis par les lecteurs étant par nature parcellaires, les réponses ne sauraient engager ni la responsabilité de l’éditeur de ce blog, ni la responsabilité de son auteur qui ne peut que recommander la consultation d’un professionnel de la santé pour le cas évoqué dans une question. En savoir plus…

Partagez sur :

Il y a 5 commentaires concernant “Enurésie diurne : mon enfant de 4 ans fait pipi dans sa culotte

  1. Bonjour, J’aimerai savoir si pour Claire B. tout c’est arrangé avec les accidents pipi de son enfant ? Au bout de combien de temps et comment ?
    Actuellement, je vis la même chose avec mon fils de 4 ans et je ne sais plus quoi faire ?

    Merci d’avance

    Sonia B.

  2. Bonjour,
    pour répondre à BENAVIDES, le travail fut long… à l’époque (2013 donc) l’uroogue n’a déecté aucun problème physique ou mécanique, nous ne souhaitions pas soumettre notre fils à un traitement médicamenteux, nous ne somes pas retourné le voir (il m’avait déjà prévenu de ses intentions…).
    Le problème a donc continué sans que nous puissions y faure grand chose, septembre 2014, nous avons consultés un autre psychologue (un homme cette fois) mais rien de concluant et notre fils ne voulait plus allé le voir au bout de 4 séances, nous ne l’avons pas forcé (aucun intérêt). Le problème (propreté diurne uniquement) s’est résolu de lui-même à Noël 2014 quand nous lui avons annoncé qu’il aurait un petit frère ou une petite soeur dans quelques mois…
    Pour la nuit, pas de changement, on connaît plus ou mins la raison, alors on attend qu’il se décide, dans lui mettre la pression.

  3. Bonjour, je voudrais savoir si pour Claire B cela a fini par s’arranger depuis son dernier commentaire en 2015 svp. Ma fille a 5 ans 1/2 (jumelle, et grande soeur depuis 8 mois) et continue d’enchaîner les accidents à répétition depuis ses 3 ans. Elle a eu des difficultés avec les selles mais plus de soucis de constipation depuis un bon moment, elle arrive à gérer ça d’elle même. Elle est née grand prématurée, je me demande si cela n’est pas lié, le docteur ne s’affole pas, il pense que ce n’est pas mécanique. Je pense à consulter un psychologue. Un spécialiste pour une fille?

    Dans 5 mois c’est l’entrée au CP et j’ai peur pour sa sociabilisation. Les enfants sont méchants entre eux et j’ai peur que ça l’affecte sur le long terme. Merci.

  4. Bonjour Estelle,

    Au vu de ces éléments et sans plus d’informations sur le dossier médical de votre fille, nous vous invitons, dans un premier temps, à contacter à nouveau votre pédiatre afin qu’il puisse l’ausculter et écarter toute cause médicale éventuelle. Ensuite vous pourrez envisager ensemble une cause psychologique. N’hésitez pas à lui faire part de vos inquiétudes et de vos interrogations, il pourra répondre à l’ensemble de vos questions et vous orienter vers un psychologue.

    D’ici là, accompagnez régulièrement votre fille aux toilettes, en lui expliquant que c’est le moment d’essayer de faire pipi. Par ailleurs, évitez de parler de ces accidents devant autrui et ne soyez pas inquiète. Si elle en a envie et avec votre aide, tout rentrera dans l’ordre rapidement.

    Nous vous souhaitons une bonne continuation et à bientôt sur le Blog !

  5. Bonjour mesdames

    J’ai également le même problème avec ma fille 4 ans 1/2 vas à l école en deuxième section impossible de connaître là raison pour la quel elle ne veux pas me dire à chaque fois quel a envie de faire pipi du coup je l oblige de force à allez au toilette mais malgré sa les accident ne cesses, je suis désespérée… je sais pas quand sava s arrêter