La rougeole chez l’enfant

La rougeole chez l'enfant

La rougeole est une maladie commune chez l’enfant. Pour autant, il est important de ne pas la prendre à la légère. Quels sont les symptômes de la rougeole ? Est-ce contagieux ?  Comment se soigne-t-elle ? Est-ce douloureux ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous informe.

Quels sont les symptômes de la rougeole ?

Il existe plusieurs phases de symptômes qui permettent de reconnaître que votre enfant souffre de la rougeole. Il est tout d’abord fiévreux, il a le nez qui coule, les yeux rouges et humides. L’enfant présente une toux importante. Quelques points blancs apparaissent également à l’intérieur des joues. Ensuite, on assiste à une éruption cutanée tandis que vous pouvez vous constater la fatigue grandissante de votre enfant.

La rougeole est-elle contagieuse ?

C’est naturellement une question importante pour vous, mais aussi pour vos autres petits ou ceux de vos proches, le cas échéant. La rougeole est effectivement très contagieuse. Lorsque votre enfant tousse ou éternue, il peut ainsi contaminer l’air ambiant. Et le risque est important dans la mesure où l’on compte environ 10 jours d’incubation. Durant ce temps, votre petit est contagieux alors que vous n’avez pas encore diagnostiqué la rougeole.

Que faire si votre enfant souffre de la rougeole ?

Il faut contacter votre médecin généraliste au plus vite. Il prescrira alors du repos, des antibiotiques et recommandera de bien hydrater votre enfant. Comme dit plus haut, il est important de ne pas prendre la rougeole à la légère. En effet, lorsque cette maladie est mal ou pas traitée, cela peut entraîner des problèmes respiratoires, des encéphalites, etc., nécessitant une hospitalisation.
Pour éviter à votre enfant de tomber malade, il existe un vaccin contre la rougeole préconisé par les médecins. Le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) est recommandé à 12 mois avec un rappel à 18 mois.

Qu’est-ce que la déclaration de rougeole ?

La rougeole est une maladie à déclaration obligatoire. Cela signifie que le médecin doit avertir l’ARS (agence régionale de santé) à chaque nouveau cas de rougeole. Cela permet de surveiller l’évolution du nombre de cas concernés par telle ou telle maladie. A ce jour, une trentaine de maladies font l’objet d’une déclaration à l’ARS. Citons notamment le choléra, la dengue, l’hépatite A, la peste, le tétanos, la tuberculose ou encore Zika. La déclaration de rougeole se réalise via le formulaire cerfa 12554*03.

 

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

 Maladies infectieuses : protéger bébé pendant la grossesse

 Mon enfant a la gale, est-ce grave ?

Partagez sur :