Lait de croissance : qu’est-ce que c’est ?

Lait de croissance : qu’est-ce que c’est ?

Toutes les marques de lait présentent maintenant leur lait dit de « croissance » à proposer après le lait deuxième âge, de dix mois ou douze mois, selon les marques, à trois ans. Le lait est présenté en poudre ou en liquide, goût neutre ou aromatisé (vanille, chocolat…).

Le lait de croissance : qu’est-ce que c’est ?

Le lait de vache est transformé en lait de suite parce que l’enfant est en pleine croissance, il a besoin d’apports nutritionnels spécifiques. Les laits de croissance contiennent donc calcium et vitamine D pour une bonne croissance osseuse. Ils sont supplémentés en d’autres vitamines comme la vitamine C. Ils contiennent plus d’acides gras essentiels dont l’acide alpha linoléique, participant au bon développement cérébral de l’enfant. Ils contiennent moins de protéines que le lait de vache et moins de sel. Enfin ils sont supplémentés en fer pour ces enfants qui sont en cours de diversification alimentaire et qui n’en absorbent en général pas encore assez.

L’utilisation de ces laits fait de plus en plus consensus chez les pédiatres nutritionnistes de par le monde mais rien ne semble démontré et l’EFSA, Autorité européenne de sécurité des aliments, déclare qu’ils n’apportent pas de valeur ajoutée à une alimentation équilibrée riche en fer, en acides gras oméga 3, en vitamine D. Un lait enrichi, des céréales enrichies et l’absorption précoce de viande et de poisson peuvent être une alternative.

Quels sont les bénéfices du lait de croissance ?

Les pédiatres ne sont pas d’accord sur tout mais on ne peut pas assurer les besoins en fer d’une jeune enfant au delà d’un an s’il arrête les laits infantiles. En pratique, on recommande un lait de croissance jusqu’à ce qu’un enfant puisse ingurgiter l’équivalent de 100g par jour de viande. Tous les autres arguments seraient facultatifs, voire commerciaux, on pourrait privilégier un lait enrichi en fer, avec des arômes servants à masquer le goût métallique, la carence en fer augmentant le risque infectieux chez le petit enfant.

Le lait de croissance est un peu plus cher que le lait de vache demi écrémé ou entier, mais la consommation de viande ou de poisson de bonne qualité est également onéreuse…

A noter que l’on ne l’utilise pas dans la préparation des plats (purées, crèmes..) pour lesquels on utilise du lait demi écrémé ou entier.

Le lait de croissance a beau avoir été créé à la base dans un but commercial, en France, il apporte des éléments intéressants et est préconisé maintenant dans de nombreux pays.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

Vous souhaitez réagir à cet article ? Posez une question à notre Pédiatre ?

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Conseils de notre Pédiatre pour choisir un lait premier âge

•  Diversification alimentaire : peut-on garder le lait du soir ?

Partagez sur :