Un Pédiatre vous répond ! [Question : Le prépuce]

Tout savoir sur le prépuce

Littot a posé la question suivante :

bonjour, voila mon petit garçon a 12 mois et la pédiatre l’a décalotter  vite fait 2 fois…..il a même saigné un peu………..elle m’a dit de ne pas y toucher et que pour ses 24 mois elle le décalotterai complètement!?????

Je ne sais plus quoi penser?? que faire ou ne pas faire??

Mon amie a vu 1 pédiatre et un médecin généraliste, et quand elle leur a raconté, ils sont resté choqué, car apparemment cela ne se fait pas a cet âge là et que de toute façon cela se fait naturellement même jusqu’à 6 ans????!!!!!

Votre avis pourrez m’aider :(

merci

Voici la réponse de la pédiatre :

Les garçons ont une peau qui recouvre le gland : le prépuce. Ce dernier adhère au gland à la naissance (adhérences préputiales). 

Ces adhérences préputiales cèdent spontanément dans la majorité des cas durant les premiers mois de vie. Le prépuce s’élargit et se décolle du gland du fait de l’imprégnation hormonale et de l’aide du petit homme qui tire sur sa verge…

Il y a une vingtaine d’années on pensait, pour des raisons d’hygiène, qu’il était préférable de découvrir le gland dans les premiers mois, et les médecins proposaient un ‘’décalotage’’ précoce. Or, on sait maintenant que le prépuce protège le gland…

On craignait aussi un phimosis (prépuce trop serré qui empêche la sortie du gland) qui pouvait gêner l’érection.

Or le ‘’décalotage’’ forcé peut lui même provoquer des phimosis « cicatriciels » sans compter qu’il est très douloureux et provoque donc des traumatismes autant physiques que psychologiques.

Tous préconisent donc clairement de ne rien faire et de ne pas toucher à la verge de votre bébé !

Vers deux ans, on peut examiner si spontanément le prépuce commence à se libérer.

Ce n’est que vers 4/5 ans que votre médecin vous adressera à un urologue d’enfants si nécessaire.

Quatre situations où il faut consulter un urologue pédiatre :

  • si l’urine ne sort pas en jets réguliers, et/ou sort dans toutes les directions,
  • si l’enfant a du mal à uriner,
  • s’il souffre lors des érections,
  • si le prépuce ne s’est pas élargi naturellement vers quatre ou cinq ans.

En cas de phymosis, souvent associé à une brièveté du frein de la verge, une intervention de plastie du prépuce, facile et rapide, sera envisagée.

Le Pédiatre

 

Partagez sur :