Separée du papa, ma fille pleure sans arrêt en ma présence

Separée du papa, ma fille pleure sans arrêt en ma présence

Marie X. a posé la question suivante :

Ma fille de 2 ans et demi pleure sans arrêt en ma présence. Lorsque quelqu’un d’autre que moi s’en occupe après la crise de la « séparation » tout se passe bien, j’arrive et elle commence à pleurer et ne me lâche plus. A l’école tout se passe bien également. Je suis séparée de son papa depuis 3 mois et ses visites chez lui se passent apparemment bien, mais avec moi elle et infernale même quand je suis avec elle toute la journée Elle refuse également que ma mère ou ma sœur s’en occupent par contre elle demande tout le temps après son papi ou son tonton. Je ne sais plus comment agir.
Merci pour votre aide 

Voici la réponse de la pédiatre :

La séparation des parents est un événement douloureux pour les parents et les enfants. Les parents se disputent, crient, pleurent, s’ignorent, en présence des enfants ou quand ils pensent que les enfants n’entendent pas. L’atmosphère est lourde… Le couple se défait mais le couple parental perdure et il faut le faire fonctionner au mieux. Les enfants entendent, écoutent, sentent la tension, doivent faire avec cette nouvelle situation, puis cette nouvelle vie.

Un enfant sur trois a des parents séparés en zone urbaine en France.

Les parents doivent expliquer à leur enfant qu’ils ne s’aiment plus, ce qui arrive dans un couple d’adultes, mais que l’amour entre parents et enfants ne cesse jamais et que jamais ils ne les quitterons, qu’ils prendront toujours soin d’eux et les aimerons toujours même s’ils ne sont pas présents auprès d’eux tous les jours… Il faut également rassurer les enfants sur le fait qu’ils ne sont pas responsable de cette séparation, les conflits parentaux se cristallisant souvent sur les enfants. Cette explication à haute voix et dans le calme doit être donnée quel que soit l’âge des enfants et en des termes adaptés à ceux-ci.

Les parents doivent éviter de critiquer l’autre et, la famille, les amis éviterons les commentaires acerbes, l’enfant se fera au fil du temps sa propre opinion. Il aime et aimera ses deux parents quelle que soient leurs relations…

Votre petite fille, Marie, souffre de la situation actuelle et vous le signale par ses pleurs. Avez-vous fait, avec son père, ce travail d’explication ?

Elle a interpelé sa Maman et les femmes proches : suis-je responsable du départ de mon papa ? Vais-je perdre mon papa que j’aime fort, comme les petits filles de deux/trois ans aiment, de façon passionnelle leurs parents. Son père lui manque et elle recherche la compagnie d’autres hommes comme son grand père et son oncle. Elle craint probablement que son papa ne la quitte, ne l’aime plus et le préserve en étant gentille avec lui.

Il est urgent de lui parler, ensemble, de faire fonctionner ce couple parental voué à exister toujours. Ceci est probablement difficile votre séparation étant toute récente, mais courage, vous y arriverez… Si vos relations d’adultes sont trop conflictuelles, faites appel à un tiers professionnel neutre : médiateur familial, psychothérapeute familial. Ils vous aideront dans cette démarche. Un couple parental se construit dans le temps et le rôle des deux parents est d’y travailler ensemble.

Docteur Salomon-Pomper, la Pédiatre

 

Partagez sur :

Il y a 4 commentaires concernant “Separée du papa, ma fille pleure sans arrêt en ma présence

  1. bonjour voila divorce depu is 2009 3 ENFANTS 12ANS 9 ANS 7ANS JE DEPRIME QAND JE LES DEPOSE CHEZ LEUR MERE MANGE PLUS CONSEIL JE ME SENT ABANDONNE ANGOISSE GOUT DE RIEN CONSEIL MERCI

  2. Bonjour,
    Le divorce constitue souvent une étape difficile. Dans votre cas, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un médecin compétent afin que celui-ci puisse vous aider et vous conseiller. Il est important que vous vous sentiez entouré et écouté pour pouvoir passer ce cap plus sereinement. Nous vous souhaitons une bonne continuation, à bientôt !

  3. ma fille 4 ans est demi elle ne vois plus son père du jours au lendemain elle le vois sur Skype le problème c’est qu’elle me dit toujours j’ai peur que tu ne reviens plus,hors que je vais juste quitter la chambre elle me colle me suis par tout je sens qu’elle n’est plus en sécurité j’ai déménager chez ma belle famille juste pour combler le vide parental avec son grand père mais moi elle me lâche pas une sec toute la journée elle me dis je veux aller voir mon papa il me manque certainement je suis en désaccord total avec lui mais je ne lui montre pas du tout comment la rassurer et lui faire oublier cet angoisse de séparation
    sachant qu’elle me pose sans cesse des questions il vient quand? il n’a pas encore terminer son boulot et pourquoi on va pas nous chez lui je ne sais quoi répondre cela fait une année qu’il est parti .

    merci pour votre aide

  4. Bonjour,

    Même séparés et vivants chacun de leur côté, deux adultes n’en restent pas moins deux parents. Une réalité indéniable qu’il est important de rappeler à votre enfant.

    Une séparation a des impacts sur le quotidien de l’enfant : déménagement, partage de la garde, changement d’environnement, et parfois même arrivée d’un nouveau conjoint. Ce nouveau train de vie requiert patience, attention et compréhension. Continuez à dialoguer avec votre fille, passez du temps avec elle.

    Parfois, les conséquences d’une séparation sont plus lourdes que prévu et ont une incidence sur l’état émotionnel et psychologique de votre enfant. Un changement de conduite à la maison est peut-être révélateur du mal-être et de la souffrance vécus.

    Redoublez d’attention à son égard, recentrez-vous sur ses besoins et multipliez les temps de dialogue. Dans cette situation, le soutien de l’entourage, des amis ou membres de la famille peut être un vrai plus. Enfin, n’hésitez pas à prendre contact avec votre pédiatre, il pourra, s’il le juge nécessaire vous orienter vers un pédopsychiatre.

    Essayez d’être gaie, affectueuse, à l’écoute sans faire d’interrogatoire et positive lorsqu’elle est auprès de vous. Dites-lui que vous l’aimez et qu’elle n’est pas responsable de votre séparation, et continuez à ne pas porter de jugement négatif sur son père : rassurez-la autant que nécessaire.

    Votre couple n’est plus, mais le « couple parental » subsiste ; si vous le pouvez, essayez d’échanger avec son père à ce sujet. Évoquez notamment avec lui les points qui vous préoccupent à son sujet. Si besoin, proposez à votre ex-conjoint l’aide d’un médiateur familial. Il pourra vous recevoir tous les deux, vous aidera à rétablir un climat de confiance entre vous au sujet de la garde de l’enfant et vous trouverez ensemble les meilleures conditions de garde pour votre fille.

    Nous vous conseillons également la lecture d’un article « 5 conseils aux mamans célibataires » où vous trouverez de nombreuses informations pour aborder cette situation.

    Bonne continuation et à bientôt sur le blog !