Peut-on apprendre une langue étrangère à son bébé ?

image-LVFE_langage

Vous le voyez chaque jour, savoir parler plusieurs langues est de plus en plus indispensable, autant dans la vie quotidienne que professionnelle. Certains parents ont donc envie d’apprendre une langue étrangère à leurs bébés pour leur faciliter la tâche.

Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Cela ne risque-t-il pas d’engendrer un trouble du langage ? Et comment faut-il s’y prendre exactement ?

Découvrez les réponses à toutes vos questions !

Évaluez votre propre niveau en langue

Vous avez des facilités en langues étrangères: Anglais, espagnol ou encore italien ?
Vous étiez plutôt doué à l’école ? Si c’est le cas, vous pouvez être tenté de transmettre votre savoir à votre enfant.

Bien que ce soit une bonne initiative, vous devez tout de même évaluer votre propre niveau en langue avant de commencer. En effet, si vous n’avez que des connaissances académiques, cela risque de devenir compliqué, voire inutile.

Une langue regroupe de nombreuses notions comme une culture, des comptines, des émotions, qu’il est aussi nécessaire de partager. Si ce n’est pas le cas, l’apprentissage reste malheureusement artificiel.

En revanche, si vous avez vécu plusieurs années dans un pays, si vous y avez travaillé pendant quelque temps, alors vous pouvez tout à fait l’initier à la langue de votre choix.

Pratiquez régulièrement

Sachez qu’une langue étrangère demande de la pratique, même pour une personne bilingue. Si vous ne parlez pas souvent, vous oubliez tout, c’est donc aussi le cas pour votre enfant.

Ainsi, si vous voulez apprendre l’anglais, par exemple, à votre tout-petit, continuez tout au long de son enfance pour cultiver ses connaissances. Pour cela, n’hésitez pas à lui faire lire des livres étrangers, regarder des dessins animés en anglais, puis des films lorsqu’il sera plus grand.

Bannissez les idées reçues

Beaucoup de parents sont réticents à l’idée d’apprendre une nouvelle langue à leurs enfants, de peur de voir apparaître un trouble du langage. Mais ne vous en faites pas, c’est une simple idée reçue, les enfants bilingues ne présentent pas plus de difficultés que les autres. Au contraire, ils stimulent même leur mémoire et leur esprit de synthèse.

Cependant, il est fréquent qu’un enfant pratiquant plusieurs langues soit plus doué dans une que dans l’autre. Il arrive qu’il puisse formuler des phrases plus complexes et plus riches dans l’une des deux langues.

Vous pouvez également remarquer un peu de retard, le temps que votre enfant intègre le vocabulaire, mais cela se rattrape en quelques semaines ou quelques mois.

Établissez des limites

Même si apprendre une langue étrangère est bénéfique pour votre enfant, il existe toutefois des contre-indications. En effet, si votre bébé présente un retard de développement, s’il a des difficultés à comprendre les bases dans sa langue maternelle, il est conseillé de s’abstenir pour ne pas le troubler davantage.

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  L’apprentissage du langage

•  Que faire si mon enfant zozote ?

Partagez sur :