Quand et comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Quand et comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Au secours ! Je dois annoncer à mon patron que je suis enceinte !

Il n’est pas rare que les femmes redoutent ce moment car dans l’esprit de certains, « grossesse » rime avec absence, aménagements du temps de travail et autres dispositions qui demandent, de la part de l’entreprise, une certaine organisation. Si en plus, il y a dans l’entreprise une mauvaise ambiance ou un pic d’activité accroissant la quantité de travail, cela se complique encore et le moment d’entrer dans le bureau du chef pour lui annoncer la (bonne !) nouvelle peut être redouté par la future maman
Cependant, devenir parent ne doit pas être une source de culpabilité au travail : la parentalité est une étape de la vie et sa prise en compte par l’entreprise est une suite logique. 

A quel moment dois-je dire à mon employeur que je suis enceinte ?

Ce que dit la loi [1] : Il n’existe pas de délai légal préétablit pour annoncer sa grossesse à son employeur et une salarié ne peut pas être sanctionnée pour l’avoir caché. Cependant, l’employeur doit être averti de l’absence pour congé maternité et de sa durée via un certificat médical qui lui sera remis en parallèle de l’annonce, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.

En outre, il faut annoncer sa grossesse à son employeur pour pouvoir bénéficier des dispositions pour les femmes enceintes prévues par le droit du travail et la convention collective applicable. Il est notamment nécessaire que l’entreprise ait le temps de prévoir et d’organiser votre absence pour congé maternité. Généralement, il est conseillé d’attendre 3 mois de grossesse pour annoncer celle-ci car à partir de ce moment les risques de fausse couche sont considérés comme faibles.

Comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Nous vous conseillons d’en parlez-en à votre supérieur avant de l’annoncer à vos collègues, l’atmosphère risque d’en pâtir s’il/elle l’apprend par quelqu’un d’autre. Lorsque vous vous retrouverez face à elle/lui, il est important d’être sûre de vous, d’assumer pleinement votre grossesse et de garder à l’esprit qu’il s’agit d’une BONNE nouvelle et enfin, de rassurer votre employeur quant à votre implication dans votre travail qui ne pâtira pas de votre maternité, bien au contraire. Si vous aimez votre travail, vous ne serez que plus épanouie, enthousiaste et pleine d’énergie en trouvant votre équilibre familial.

Comme expliqué plus haut, parallèlement à votre annonce, vous devrez lui faire parvenir votre certificat médical par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre avec signature d’une décharge.

Le certificat médical atteste :

  • Soit l’avancée de votre grossesse et la date d’accouchement prévue
  • Soit l’état pathologique et sa durée prévisible le cas échéant

A partir de ce moment, les dispositions légales ou conventionnelles relatives à la maternité au travail s’appliquent, comme la protection de l’emploi ou l’autorisation d’absence, pour se rendre aux examens médicaux obligatoires, sans aucune diminution de salaire et assimilée à du temps de travail effectif.

Découvrez en vidéo les conseils de Jacqueline Salomon, Pédiatre et expert en Parentalité pour annoncer sa grossesse à son employeur :

Maternité et entreprise : en finir avec les peurs et les tabous – « Annoncer sa maternité à son boss »

Pour en savoir plus sur la prise en compte de la parentalité des salariés par l’entreprise, consultez le site de l’Observatoire national de la parentalité en entreprise.

[1] Article L1225-24 du Code du Travail

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  Pourquoi une Journée Internationale des Familles ? Thème 2012 : thème de «  l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale »

•  Votre congé maternité : quelle en sera la durée ?

Partagez sur :

Il y a 14 commentaires concernant “Quand et comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

  1. bonjour moi jai faite une fausse couche au mois aout .Et maintenent je vien de retourner au travail car jetais en retrais preventif et puis jai su que jetais de nouveau enceinte et jai recommencer a travailler je ne sais pas quand lannoncer a mon boss car la je travaille comme preposer et jai peur de refaire une fausse couche . et peur de le rannoncer a mon patron je vien tout juste de recommencer et mon travail est physique aider moi je sais pkus quoi faire

  2. Bonjour Christine,

    Tout d’abord, félicitations pour cette grossesse. Il est primordial que vous échangiez avec votre gynécologue sur vos doutes concernant votre emploi et les risques qu’il présente. Votre médecin sera alors en mesure de vous rassurer et de vous conseiller. Il ne prendra aucun risque concernant cette nouvelle grossesse qu’il est important que vous abordiez sereinement.

    En fonction de l’avis de votre médecin, vous pourrez ensuite échanger avec votre patron. La loi ne prévoit rien concernant l’annonce d’une grossesse à son employeur, il est simplement recommandé d’attendre 3 mois de grossesse, délai à partir duquel le risque de fausse couche est plus faible. Par ailleurs, l’employeur doit être averti de l’absence pour congé maternité et de sa durée via un certificat médical qui lui sera remis en parallèle de l’annonce, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge.

    D’ici là, reposez-vous et prenez soin de vous ! Bon courage pour la suite et à bientôt sur le blog :)

  3. Bonjour,
    Actuellement en période d’essais jusqu’au 31,décembre 2015
    je suis enceinte et n’ose pas annoncer à mon employeur ma grossesses en cours.
    Mon congé mater est prévu pour le 14 décembre .

    Quel sont mes droits ?
    Mon employeur peut il mettre fin à la période d’essais?

    Merci de vos réponses

  4. Bonjour Sonia,

    La loi ne prévoit pas de délai légal pour annoncer sa grossesse à son employeur et une salarié ne peut pas être sanctionnée pour l’avoir caché. Toutefois, vous êtes tenue d’avertir votre employeur de votre absence pour congé maternité et de sa durée via un certificat médical qui lui sera remis en parallèle de l’annonce, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge. Nous vous recommandons de prévoir un délai de quelques semaines pour que l’entreprise ait le temps de prévoir et d’organiser votre absence.

    Si votre employeur souhaite rompre votre période d’essai il le peut à tout moment et ce, sans motif. Cependant, une fois votre grossesse annoncée, un licenciement, même en période d’essai, peut être litigieux et assimilée à de la discrimination. Vous devez toutefois être en mesure de prouver que vous avez annoncé votre grossesse à votre employeur. Par ailleurs, votre période d’essai étant interrompue 15 jours avant son terme, les 14 derniers jours seront reportés à votre retour de congé maternité.

    En espérant avoir répondu à vos questions. Bonne continuation et à bientôt sur le blog !

  5. Je suis enceinte de 25 semaine
    Mon patron mm’oblige à prendre un arrêt maladie. En plus il me rapproche rien sur mon travail

  6. Bonjour,

    Au vu de ces éléments et sans plus d’informations, nous vous invitons à vous rapprocher des autorités compétentes pour connaître vos droits. Vous pouvez par exemple contacter « Allô service public« , au 3939, qui est un service de renseignements administratifs géré par les pouvoirs publics. Bonne continuation et à bientôt sur le blog !

  7. bonjour je suis en arret accident de travail depuis plus d’un un et enceinte plus de 6 moisje viens d’apprendre que je dois declarer ma grossesse a mon employeur comment doyage faire merci

  8. Bonjour,
    Toute d’abord, sachez qu’il n’existe pas de délai légal préétablit pour annoncer sa grossesse à son employeur. Toutefois, vous êtes tenue d’avertir votre employeur de votre absence pour congé maternité et de sa durée via un certificat médical qui lui sera remis en parallèle de l’annonce, par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre contre décharge. Nous vous recommandons de prévoir un délai de quelques semaines avant le début de votre congé maternité pour que l’entreprise ait le temps de prévoir et d’organiser votre absence. En espérant avoir répondu à votre question, bonne continuation et à bientôt sur le blog !

  9. Bonjour, je suis en arrêt de travail depuis plus d’un an, j’ai accoucher le 16 Janvier, je viens de recevoir les actes de naissance. Mon arrêt de travail n’est pas prêt de se terminer.
    Quel type de lettre dois-je envoyer a mon employeur ? Car en plus de sa, c’est un peu  » tendu  » avec mon employeur..

  10. Bonjour Aurélie,

    Dans quel but souhaitez-vous contacter votre employeur ? Pour lui annoncer votre grossesse ? Votre accouchement ? La prolongation de votre arrêt de travail ? Sans plus d’éléments sur votre dossier, nous vous invitons à contacter votre CAF et votre caisse d’assurance maladie pour qu’un conseiller puisse étudier votre dossier et vous renseigner sur les démarches à effectuer.

    Bonne continuation et à bientôt sur le blog !

  11. Bonjour,
    Je viens d’apprendre que je suis enceinte d’un mois. Quand je vais l’annoncer à mon supérieur, cela ne va pas être facile. L’ambiance est assez tendu et beaucoup de quantité de travail. En plus, je vais devoir prendre un congés parental de 2 mois pour faute de garde d’enfant.
    Comment prévenir mon employeur par écrit ou par oral ? Ou les 2 ? Est ce que je fais une copie de ma déclaration de grossesse à mon employeur ? envoyé par la caf, l’original. Ou une lettre en indiquant mon temps d’absence (congés maternité +congés parental).

  12. Bonjour Elise,

    Comme indiqué dans l’article ci-dessus, lorsque vous annoncerez votre grossesse à votre employeur, vous devrez lui faire parvenir un certificat médical par lettre recommandée avec accusé de réception ou remise en main propre avec signature d’une décharge. Ce certificat médical atteste soit l’avancée de votre grossesse et la date d’accouchement prévue soit l’état pathologique et sa durée prévisible le cas échéant.

    A partir de ce moment, les dispositions légales ou conventionnelles relatives à la maternité au travail s’appliquent.

    En espérant vous avoir répondu,
    Bonne continuation et à bientôt sur le blog !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>