Tout savoir sur le congé parental

Tout savoir sur le congé parental

Vous voulez pleinement profiter des joies de la maternité ou de la paternité en ayant l’assurance de retrouver votre emploi ? Le congé parental est fait pour vous ! Quelle est la durée du congé parental et dans quelles conditions pouvez-vous en bénéficier ? Quelles sont les démarches à effectuer auprès de votre employeur ? A-t-il le droit de refuser ? Quelles aides financières existe-t-il ? Le blog La vie facile avec mon enfant vous dit tout. 

Qui peut bénéficier d’un congé parental ?

Vous attendez un heureux événement ? Sachez que dans le secteur privé vous pouvez bénéficier d’un congé parental pour vous occuper de bébé, à condition d’avoir au moins un an d’ancienneté ! Il s’agit en effet d’un droit que votre employeur ne peut vous refuser. Le congé parental peut alors être pris à temps plein ou à temps partiel.

Quelle est la durée du congé parental ?

Les parents d’un seul enfant peuvent bénéficier de six mois chacun de congé parental. La durée du congé parental peut donc s’élever à un an, à condition que les deux parents en soient bénéficiaires, à part égale.

A compter du deuxième enfant, le congé parental peut s’étendre à trois ans, à condition qu’il soit partagé entre les deux parents : 24 mois au maximum pour l’un et 12 mois pour l’autre.

Si les deux parents ont droit à un congé parental, ils ne peuvent cependant pas le prendre simultanément. Par ailleurs, le congé doit être pris en continu. A l’issue du congé parental, le salarié retrouve son poste ou à défaut un emploi similaire.

Comment prévenir votre employeur d’un congé parental ?

Vous devez prévenir votre employeur par lettre recommandée. Le congé parental débute alors à la date de naissance de votre enfant (ou à la date d’arrivée de l’enfant au sein de votre foyer en cas d’adoption) ou à la fin du congé de maternité. Pour le renouvellement, la lettre doit être envoyée au moins un mois avant la fin de la première ou de la seconde année.

Quelles aides financières pendant le congé parental ?

Votre rémunération étant suspendue pendant le congé parental, des aides financières ont été mises en place par le gouvernement.

La caisse d’allocations familiales peut en effet vous accompagner durant cette période en versant une prestation partagée d’éducation de l’enfant, dite PreParE. Attention, vous devez pour cela justifier de huit trimestres de cotisation « vieillesse » dans les deux dernières années pour un premier enfant (et dans les quatre ou cinq dernières années si vous avez deux ou plus de deux enfants).

Pour un premier enfant, la prestation peut être versée durant un an (six mois maximum pour la mère puis six mois maximum pour le père ou un an pour un parent isolé). Si vous aviez déjà un enfant, chaque parent peut percevoir la PreParE pendant 24 mois maximum (dans la limite du 3e anniversaire du dernier né).

Les parents de triplés peuvent percevoir l’allocation pendant 48 mois chacun, jusqu’au 6e anniversaire des enfants.

Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre caisse d’allocations familiales mais aussi de votre employeur : les salariés de certaines entreprises bénéficient en effet de conditions plus favorables durant leur congé parental, en fonction par exemple d’éventuels accords de branche.

 

Le sujet vous intéresse ? Découvrez également :

•  La PAJE, prestation d’accueil du jeune enfant

  Prestations familiales : vos aides au-delà de deux enfants !

  Comprendre la PAJE en 10 questions

 Quand et comment annoncer sa grossesse à son employeur ?

Partagez sur :